plus de 15 M€ investis, fin des travaux d’ici 15 mois, 14 000 m2 de terrain… détails de la future Ehpad de Trèbes

plus de 15 M€ investis, fin des travaux d’ici 15 mois, 14 000 m2 de terrain… détails de la future Ehpad de Trèbes
plus de 15 M€ investis, fin des travaux d’ici 15 mois, 14 000 m2 de terrain… détails de la future Ehpad de Trèbes

La pose de la première pierre du nouvel Ehpad « Hameau du millénaire » à Trèbes était attendue vendredi 3 mai. Les différents partenaires ont rappelé l’importance de la création de cet établissement après les inondations destructrices d’octobre 2018.

Une pierre mais aussi un symbole. A Trèbes, les premiers coups de truelle de ciment au nouvel Ehpad « Hameau du millénaire » sont synonymes de renouveau après une année 2018 marquée par des inondations qui ont touché l’établissement vulnérable. Les résidents sont revenus au bout de quelques mois avec des mesures de sécurité très renforcées à chaque nouvelle alerte.

La pose de la première pierre s’est déroulée en présence de plusieurs résidents et personnels de l’actuel Ehpad de Trebéen.
L’Indépendant – BOYER Claude

Le maire de la commune de 6 000 habitants, Eric Menassi, n’a pas caché son émotion vendredi 3 mai, rappelant ce souvenir douloureux : « Au 15 octobre 2018, on dénombre 15 décès dans le département. La pose de cette première pierre n’est pas anodine. Cette construction est un moment important.

De 50 à 80 lits

Ce projet devrait voir le jour d’ici une quinzaine de mois avec «le transfert des résidents au plus tard à l’automne 2025». Derrière ce travail, les communautés partenaires ciblent également la problématique de la vieillesse. Parce que « d’ici 2040, 15 % des Audois auront plus de 75 ans », souligne la vice-présidente chargée de l’action sociale au Département, Séverine Mateille. Ainsi, la question des établissements pour les accueillir va devenir majeure. Et Trèbes passera de 50 à 80 lits répartis dans plusieurs foyers.

Les travaux devraient être achevés d’ici une quinzaine de mois.
L’Indépendant – BOYER Claude

Mais ceux-ci sont gérés territorialement par l’Agence régionale de santé (ARS). En ajoutant 30 lits supplémentaires dans cette commune, il faut les retirer des autres Ehpad. Gérard Larrat, maire de Carcassonne, a accepté “vendre” ces trente lits, inutilisés, proviennent d’autres hébergements pour personnes dépendantes de la commune voisine. « Nous l’avons fait par solidarité, il va falloir accueillir dignement nos aînés. Carcassonne est la ville centre et nous avons l’obligation de voir ce qui se passe ailleurs, c’est notre fondement. Il y a cette résilience qui nous oblige »détaille l’édile de la capitale audoise.

Lire aussi :
Trèbes : le nouvel Ehpad de 80 places attendu pour l’automne 2025

15 millions € d’investissement

« Le Hameau du millénaire » sera donc intégré dans un environnement résidentiel sur le chemin de la coopérative. C’est sur un terrain de 14 000 m², vendu par la ville pour un prix inférieur à sa valeur marchande, que l’Ehpad verra le jour. Et cet investissement a eu un coût important de 15 millions d’euros, incluant le soutien financier de l’État, du Département mais aussi de l’ARS.

Au total, entre 60 et 70 personnes seront employées dans cette future maison de retraite.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Catarina et la beauté de tuer des fascistes au FTA
NEXT Il reste beaucoup à faire pour lutter contre l’antisémitisme, disent les universités