Ma France, le Tunnel sous la Manche fête ses 30 ans

Ma France, le Tunnel sous la Manche fête ses 30 ans
Ma France, le Tunnel sous la Manche fête ses 30 ans

Après une première partie consacrée à l’actualité (situations contre l’antisémitisme en France et nouveaux décès liés à la drogue), l’émission Ma France s’est concentrée sur les 30 ans du tunnel sous la Manche, avec en plateau le réalisateur Jacques Gounon. Général d’Eurotunnel.

Une France qui doit lutter contre ses risques de fractures, avec les menaces que ressentent au quotidien les 500 000 juifs français. Face aux actes antisémites qui ont explosé depuis le 7 octobre, le gouvernement lance aujourd’hui des « conférences pour lutter contre l’antisémitisme ». On en parle avec Fabienne Bendayan Chetrit, présidente du CRIF Marseille-Provence (Conseil représentatif des institutions juives de France).

A la Une encore, des médicaments qui continuent de ruiner le quotidien des habitants. Nous avons déploré trois nouveaux décès ces dernières heures à Sevran en Seine St Denis notamment, et alors que les opérations antidrogue XXL se poursuivent, le problème reste entier. Sarah Tuchscherer journaliste de France Bleu Paris en Seine-Saint Denis et Alexandre Touzet vice-président chargé de la sécurité et de la prévention au sein du Conseil départemental de l’Essonne a fait le point avec Wendy Bouchard.

Dans la deuxième partie de l’émission, nous célébrons les 30 ans du tunnel sous la Manche. Le 6 mai 1994, pour la première fois dans l’histoire, on pouvait rejoindre la France et la Grande-Bretagne sans prendre de bateau ni d’avion. Cet exploit nous a marqué et 30 ans plus tard, 400 trains circulent chaque jour sur la Navette, malgré le Brexit. Qu’est-ce que cet Eurotunnel a changé des deux côtés ? Jacques Gounon directeur général d’Eurotunnel était sur le plateau pour en parler. Et puis se sont succédés à l’antenne : Jean-Sébastien Lebon animateur de France Bleu Nord qui était en direct de Londres, Jean-Luc Thomas et Delphine Vendôme qui font partie des salariés de l’époque, Alice Marot journaliste de France Bleu Nord avec qui elle a parlé en direct de Canterbury dans le Kent, et La franco-britannique Florence Mele avait pour habitude de voyager entre Paris et Londres.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Hub – La CCI Vaucluse lance ses chèques cadeaux – .
NEXT Ce restaurant situé dans l’Essonne entre dans le classement des 100 meilleurs au monde