Les opposants à Naréoux réussissent leur communication sur le terrain

Les opposants à Naréoux réussissent leur communication sur le terrain
Descriptive text here

Les opposants au projet de zone d’activités à Naréoux (Auch) ont organisé un pique-nique militant réussi

A l’appel d’une dizaine d’organisations et collectifs écologistes et paysans du Gers (1), une soixantaine de personnes ont manifesté pacifiquement leur opposition au projet de future zone d’activités et de parc photovoltaïque au sol à Auch ce dimanche 5 mai 2024. installés pour un joyeux pique-nique familial suivi de plusieurs activités sur le terrain au lieu-dit Naréoux.

A Naréoux, en périphérie d’Auch (32), l’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne envisage la construction d’une nouvelle zone d’activités sur 27 ha. Celui-ci serait développé sur des prairies agricoles (17 ha) et sur des terres cultivées en agriculture biologique (10 ha) (2). La mission de l’autorité régionale de l’environnement (MRAe) d’Occitanie a souligné le 22 février 2024 les insuffisances de l’étude d’impact préalable obligatoire et a émis ses réserves (3).

Parallèlement, la société URBASOLAR envisage d’installer un parc photovoltaïque sur le même site sur les 10 hectares de terres cultivées restantes. Bien que la Commission de préservation des espaces naturels agricoles et forestiers (CDPENAF) du Gers ait donné à l’unanimité un avis défavorable sur l’étude préliminaire (4), le préfet du Gers a décidé de l’ignorer et de donner un premier feu vert le 10 avril 2024 ( 5).

Les personnes réunies ce dimanche après-midi ne sont pas opposées au développement de l’énergie photovoltaïque. Ils demandent que les installations soient réalisées en priorité sur les toitures des immeubles et dans les parkings, conformément aux avis de l’ADEME (6).

Pour eux, les sols de nos territoires, à Naréoux comme ailleurs, doivent conserver leur caractère nourrissant et écologique. Ils appellent solennellement l’agglomération de Grand Auch Cœur de Gascogne et le préfet du Gers à abandonner ces projets destructeurs. Une consultation est actuellement ouverte sur internet (2) et aucune réunion publique n’a jamais été proposée ni par la mairie ni par l’agglomération.

L’après-midi s’est déroulée sous le soleil et dans une ambiance « bon enfant » : une trentaine de personnes se sont retrouvées à vélo – dont de jeunes enfants – depuis le centre d’Auch. Après un pique-nique partagé, plusieurs activités se sont déroulées dans une ambiance festive et décontractée : siestes, chants, jeux, débats et plantations : une trentaine d’arbres d’essences locales (7) ont été plantés au pied du remblai afin de bénéficier du ruissellement et un minimum d’ombre et entouré de plusieurs plants (8).

Les associations

Alternatiba Auch, Territoire d’Auch en Transition, Amis de la confédération paysanne du Gers, Amis du terroir gersois, Bien vivre dans le Gers, La Confédération Paysanne du Gers, Nous voulons les paysans du Gers, Protégeons Masseube, Solidarité, les Insurrections du terroir gersois

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Gouvernement du Québec – Québec accorde 42,6 millions de dollars au domaine des arts et de la créativité numérique à l’Îlot Balmoral – .
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités