le festival de danse tire sa référence

le festival de danse tire sa référence
le festival de danse tire sa référence

De mardi à dimanche, 500 spectacles, 600 cours et près de 20 projections de films de danse ont eu lieu dans plus de 30 lieux, ont indiqué dimanche les organisateurs. Dix-huit villes francophones, plusieurs villes tessinoises et une dizaine de villes germanophones dont Berne, Bâle et Zurich étaient associées à la manifestation.

Sur les quais et les places publiques, dans les parcs, les théâtres, les musées, les cinémas ou les zones piétonnes, le festival a investi toutes les scènes. De l’afrodance à la capoeira, en passant par la danse des derviches, le flamenco, la valse, le tango et le lindy hop, la programmation proposait une large gamme de cours et d’ateliers, pour tous les niveaux et dans tous les styles.

Virus de fête

Au Dance Village de Genève, 150 spectateurs ont été emportés par les sourires, grimaces et chants de la danseuse danoise Mette Ingvartsen. À Bienne et Fribourg, c’est la Compagnie Ouinch Ouinch qui a transmis au public le virus de la fête avec ses chorégraphies endiablées et explosives. Le duo valaisan Dakota et Nadia a ouvert le feu pour la première édition de la Fête de la Danse à Sion.

Treize spectacles se sont arrêtés dans plusieurs villes francophones, dont Jukebox Dancer dans lequel Kilian Haselbeck questionne les étiquettes en explorant son désir d’être plus qu’une version de lui-même (Bulle, Vevey et Morges). Dans Entrelacés, Cédric Gagneur et sa Cie Synergie cherchaient une symbiose entre le monde aérien de la guitare et la dimension terrestre du breakdance (Fribourg, Bienne et Sion).

Et à Fribourg ?

Dans le canton, plus de 4’600 personnes ont participé à quelque 70 activités. Dans un communiqué du Festival Fribourg Danse, les organisateurs expliquent la présence de nouveaux publics par une diversification des spectacles.

Alors que le spectacle de danse verticale « Her ground is air » affichait complet à deux reprises, la façade du silo Bluefactory à Fribourg servait de scène de danse à deux danseurs, bercés par un violoncelliste et chanteur. Une vingtaine de concurrents venus de quatre villes francophones se sont également affrontés lors d’un battle de danse du vendredi au soir.

La prochaine édition, qui marquera la 20e, se tiendra du 14 au 18 mai 2025.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un promoteur immobilier mis en examen dans une affaire d’escroquerie
NEXT Étude à l’Université Concordia | L’IA et les drones pour mieux contrôler les incendies de forêt