pain, épicerie, restaurant… un café multiservice rouvre dans ce village

pain, épicerie, restaurant… un café multiservice rouvre dans ce village
pain, épicerie, restaurant… un café multiservice rouvre dans ce village

Par Maxime Berthelot
Publié le

5 et 24 mai à 13h00

Voir mon actualité
Suivre La République de Seine et Marne

C’est une reprise qui était attendue. Depuis le 25 avril 2024, le café multiservice de Crisenoy (Seine-et-Marne) accueille à nouveau ses clients. Fermé depuis le début de l’année, l’établissement a nouveaux gérants et un nouveau nom : Les dés lisses d’Éloïse.

« Nous leur accordons un loyer modéré », explique le maire Hervé Jeannin. Ils proposent une gamme de services plus large et démarrent leur activité au printemps, période favorable. »

« Une offre que vous ne trouverez nulle part ailleurs »

Au sein du nouveau commerce, les résidents peuvent trouver un magasin de pain Et des pâtisseriesEt une épicerie fine qui propose plusieurs produits : légumes en circuit courtlait, farine, sucreries, huile, sucre, céréales, cafébeurre, gâteaux faits maison, sandwichs Et glace.

Le commerce propose du pain, des produits d’épicerie et des restaurants classiques et antillais ©Photo envoyée à RSM77

Cuisine classique et caribéenne

Nouveauté du Dés Lissent d’Éloïse : l’établissement propose une gamme de Fast foodmais aussi un « cuisine à la maison » classique, servi au déjeuner et au dîner.

« Leur truc, c’est de cuisiner Spécialités caribéennes et plats végétariens, conclut le premier conseiller. C’est une offre que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Nous voulons que cet endroit soit générateur de liens sociaux. »

En attendant la mise en œuvre deun relais colisespéré dans le futur.

Les Dés Lissent d’Éloïse, 13, bis rue Grande à Crisenoy.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Boulet confiant qu’il n’y aura pas de mécontentement sur les chantiers
NEXT Montréal, boudée au profit du « Toronto de la calvasse ! – .