A Sourdeval, les habitants invités à « préparer l’avenir » de la commune

A Sourdeval, les habitants invités à « préparer l’avenir » de la commune
A Sourdeval, les habitants invités à « préparer l’avenir » de la commune

Depuis 2021, la commune de Sourdeval (Manche) s’inscrit dans la démarche Petites Villes de Demain, un dispositif gouvernemental. Son objectif est de « renforcer les ressources des villes de moins de 20 000 habitants qui exercent des fonctions centrales », grâce au financement de l’État jusqu’à la fin du mandat en 2026.

VIDÉO. Hommage national, intempéries, Fête du Jazz : les six infos de la semaine en Normandie

Concrètement, la mairie a recruté fin 2023 un cabinet de conseil, qui accompagnera la commune pendant 18 mois, pour un coût de 73 044 €, subventionné par le Département et la Banque des Territoires à hauteur de 30 000 €. Deux missions lui ont été confiées : déterminer « une vision stratégique pour Sourdeval de demain » en créant un projet de territoire durable, mais aussi en réalisant des études d’aménagement de la Cité scolaire, du parvis forain, de la ville de Vengeons et des sentiers doux.

Consultation avec les résidents

La première étape de ce projet territorial est la rédaction d’un diagnostic. Entrepris ces dernières semaines, ces travaux se feront avec l’avis de la population, à travers plusieurs consultations. La première aura lieu le jeudi 16 mai 2024. « Nous souhaitons impliquer les habitants dans cette démarche globale et ainsi préparer ensemble l’avenir » présente la mairie dans un communiqué.

Lire aussi : Village du futur, Petite Ville de demain : ce que ces systèmes apportent réellement aux communes

Jeudi 16 mai 2024, de 20h à 22h, salle polyvalente Rex à Sourdeval. Nombre de places limité, inscription obligatoire au 02 33 79 35 35 et via [email protected]avec Mathieu Le Torrec, chef de projet Petites Villes de Demain.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un pneumologue condamné à une interdiction définitive d’exercer
NEXT «J’arrache mes vignes touchées par la sécheresse»