Aides PAC, filière bio, loi Égalim… le préfet de l’Aveyron annonce une « avancée »

Aides PAC, filière bio, loi Égalim… le préfet de l’Aveyron annonce une « avancée »
Descriptive text here

Comme le chef de l’Etat, Charles Giusti, le préfet de l’Aveyron, a reçu cette semaine des représentants de la profession afin de faire le point sur les mesures annoncées suite au mouvement de colère du début de cette année. ‘année.

Trois mois après la fin d’une crise agricole sans précédent, Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée les principales organisations syndicales, la FNSEA, les Jeunes Agriculteurs et la Coordination rurale. Avec cette promesse faite lors d’un Salon de l’Agriculture particulièrement mouvementé, le chef de l’Etat entend clore le chapitre et tourner la page avant les élections européennes.

Les représentants agricoles réunis

En Aveyron, le préfet Charles Giusti a fait de même. En début de semaine, il a réuni des représentants de la profession (Chambre d’agriculture et organisations syndicales représentatives) pour rappeler que « Les services de l’Etat restent mobilisés pour mettre en œuvre les mesures déjà engagées et œuvrer à la mise en œuvre de solutions concrètes et locales ».

Aides PAC, filière bio, loi Égalim…

L’actualité actuelle a porté sur le paiement des aides de la Politique Agricole Commune (PAC), l’avancement de la déclaration électronique des demandes d’aides de la PAC pour 2024 et le dispositif de crise en faveur du secteur biologique. Des mesures locales de simplification sur les mesures de rotation des cultures ou la date d’interdiction de la taille des haies ont été rappelées, ainsi que des travaux en cours pour décrire la charge administrative pesant sur les opérateurs, afin d’identifier d’éventuelles réductions. ou des améliorations dans ce domaine.

Le sujet des contrôles a été abordé, dans leurs deux dimensions : d’une part, la rationalisation des contrôles administratifs programmés dans les exploitations agricoles, sous la coordination de la direction départementale des territoires (DDT), en attendant les conclusions de l’inter mission. -les inspections générales réalisées au niveau national sur un « contrôle unique » ; d’autre part, les contrôles effectués par les services de l’Etat dans le cadre de la recherche des infractions aux dispositions des lois Egalim dans les entreprises de transformation, de commercialisation ou de distribution, au niveau régional ou départemental.

L’application de la loi Egalim à la restauration collective hors domicile a également été évoquée, avec les projets alimentaires territoriaux du département (PAT), tant dans leur dimension de sensibilisation aux bonnes habitudes alimentaires que dans le recours à des productions locales et de qualité. .

Un premier bilan de l’accompagnement des agriculteurs dans le cadre du guichet unique d’accueil, mis en place le 1er mars, a été présenté. La continuation de cette fenêtre sous une autre forme est à l’étude. Pour l’instant, il n’a reçu que très peu d’appels, aussi surprenant que cela puisse paraître…

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV SuperFrancoFête 2024 | Gims, Samian, le concert de la Francophonie et plus – Sorts-tu ? – Médias pour les sorties culturelles à Montréal et Québec – .
NEXT Les Coteaux du Luy sans pression avant la finale nationale du six dans le Val-d’Oise