une plage populaire au Québec contrainte de fermer pour l’été

une plage populaire au Québec contrainte de fermer pour l’été
Descriptive text here

La plage est sur une propriété privée, tout comme les sentiers menant à cette destination prisée à 50 minutes de Montréal.

À voir aussi – Voyager en 2024 : voici les destinations économiques

Ce texte est une traduction d’un article de CTV News.

La ville en a fait l’annonce vendredi.

« C’est une déception pour plusieurs familles depuis la fermeture des sentiers le 11 mars dernier », a déploré Chloé Hutchison, mairesse d’Hudson.

Le terrain privé où se trouve la plage appartient à un promoteur. Des blocs de béton ont été mis en place et une signalisation a été installée pour empêcher les gens d’entrer.

“Je pense que c’est un bon signal d’alarme pour que la ville prenne ses responsabilités et s’assure que les gens respectent la propriété privée”, a déclaré Hutchison.

On parle de développement près de Sandy Beach depuis des décennies. Une grande partie du terrain appartient à l’entreprise Nicanco Holdings et, récemment, le ministère de l’Environnement du Québec a retiré au promoteur un permis de remblayage d’une partie du terrain.

La ville a déclaré que l’achat de la partie privée de la plage pour la rendre publique serait une option coûteuse.

“Mais la réalité est que nous avons tellement de travail en termes de déficit d’infrastructures, d’entretien des biens publics, de routes, [et] bâtiments, que nous ne pouvons pas laisser cela de côté pendant 20 ans parce que nous voulons acheter tout l’espace », a déclaré Mme Hutchison.

La ville a déclaré qu’elle souhaitait ajouter un sentier sur la propriété publique jusqu’à la plage, mais cela impliquerait de traverser des zones humides et de se conformer aux réglementations environnementales.

CTV News a tenté de joindre Nicanco Holdings mais n’a pas reçu de réponse.

La maire a affirmé qu’elle était favorable au développement du secteur, à condition que cela se fasse dans le respect.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV vols d’essai au-dessus de la forêt
NEXT « Un été en France » s’arrête en Aveyron