Les autorités ont-elles interdit la création du comité de soutien au « peuple kabyle » ? – .

Les autorités ont-elles interdit la création du comité de soutien au « peuple kabyle » ? – .
Les autorités ont-elles interdit la création du comité de soutien au « peuple kabyle » ? – .

L’annonce de la création du « Groupe d’action de soutien au peuple kabyle », prévue le 2 mai à Agadir, n’a pas eu lieu. Dans des déclarations à Yabiladi, Abdellah El Feryadi, membre du comité d’organisation, a tenu à apporter des précisions à ce sujet.

« Les autorités d’Agadir n’ont pas interdit notre rencontre. Nous considérons que la propagation de mensonges concernant une prétendue interdiction constitue un comportement irresponsable », a-t-il déclaré. “Le report de notre activité est dû essentiellement au refus de la direction centrale du Mouvement populaire (MP) d’autoriser la tenue de notre réunion au siège de son parti à Agadir.”

El Feryadi a souligné que le « Groupe d’action en soutien au peuple kabyle » est composé de « militants des droits de l’homme ». Aucun parti officiel n’y est représenté. Sur la question kabyle, nous partageons largement la position officielle exprimée par le représentant permanent du royaume auprès des Nations Unies. En effet, l’ambassadeur Omar Hilale avait défendu « le droit du peuple kabyle à l’autodétermination » depuis la tribune de l’ONU.

Pour rappel, les autorités d’Agadir n’ont pas interdit la rencontre, le 20 avril dans un hôtel, conclue par la création du « Comité marocain de soutien à l’indépendance de l’Etat de Kabylie », avait confié à Yabiladi Boubeker Ounghir, un des organisateurs.

#Maroc

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les moineaux dépassent les corbeaux et les martinets
NEXT En Suisse, ces deux chiffres du chômage qui sèment la confusion