Mounir Moda, une mode masculine flamboyante made in Sénégal

Mounir Moda, styliste sénégalais, créateur de la marque éponyme, est également le promoteur du festival de mode show 2MDesign à Dakar et de la Foire Internationale de la Mode, SIM. Mounir Moda tient à utiliser le pagne tissé dans ses collections de vêtements pour hommes pour mettre en avant le savoir-faire de son pays et le Made in Sénégal. Il fait coexister son héritage textile et son époque actuelle.

Une manière de montrer une mode durable et responsable. Mounir Moda a fait du tissu et de sa créativité une signature. Son événement qui se déroule du 4 au 12 mai à Dakar est là pour mettre en valeur le potentiel créatif et économique de la mode sénégalaise, africaine, mais aussi internationale. Nous l’avons rencontré lors d’une autre Fashion Week, celle de Lomé, où son défilé a été très remarqué.

Avant, je regardais les défilés de grands créateurs comme Jean-Paul Gaultier. Il y avait Adama Paris au Sénégal, Collé Sow Ardo, je me suis dit « Pourquoi je ne ferais pas comme eux ? ». C’est ce qui m’a poussé à aimer la mode et à promouvoir le Made in Sénégal.

Mounir Moda, styliste et promoteur du festival de mode 2M Design à Dakar et du Défilé International : « Mounir est lumière, en arabe on dit Mounir est lumière brillante. Moda signifie mode en italien. »

Mounir Moda a su très tôt ce qu’il aimait : la mode. Sans perdre de temps, il quitte l’école en CE2 pour se consacrer à sa passion, se formant chez un tailleur pour devenir styliste. Ancré dans son époque, Mounir Moda se fait connaître grâce aux réseaux sociaux et il a lancé sa marque éponyme en 2015 bien avant d’ouvrir une boutique ou un atelier à Dakar.

type="image/webp">>
Collection Mounir Moda © Georges Alexandre

Nous sommes dans le monde numérique, notamment au Sénégal. Nous sommes tout le temps sur Instagram, Facebook, TikTok, sur les réseaux sociaux. Il y a des stylistes qui ont du talent, mais leur problème c’est qu’ils ne sont pas conseillés. Avant d’ouvrir une boutique, j’avais une page Facebook. Avant Instagram, j’avais une page Facebook. J’ai uniquement confectionné la chemise mélangée à des pagnes tissés. J’ai commencé à avoir beaucoup de clients. Ma mère m’a conseillé d’ouvrir un magasin. C’était en 2018, mais le magasin n’est pas assez grand. J’ai ouvert un deuxième magasin, en 2020. En 2021, j’ai ouvert un grand showroom de 250 m2, il y a un appartement où se trouvent plus d’une quinzaine de tailleurs et deux assistantes en même temps. »

type="image/webp">
>
Collection Mounir Moda © Georges Alexandre

Mounir Moda travaille le pagne tissé de manière facilement reconnaissable à la fois du prêt-à-porter et du sur-mesure pour hommes. ” Je dessine. Je fais le design. Le pagne tissé, c’est mon identité. Je prends le pagne avec toutes les matières textiles, parfois en lin, parfois en super 100 (laine fine). Par exemple, si je fais une collection, d’abord, je commence par réaliser trois pièces, si je réalise les trois pièces, j’appelle un mannequin pour faire les essayages. Est-ce correct ? Si tout se passe bien, je ferai beaucoup plus de pièces. Pour le shooting, le pagne tissé est un tissu qui a beaucoup de valeur, il ne faut donc pas trop s’encombrer. Cela ne doit être traité qu’avec discrétion. »

type="image/webp">
>
Collection Mounir Moda © Georges Alexandre

Ce styliste sénégalais est aussi le promoteur du 2MDesign Show dont la prochaine édition aura lieu du 4 au 12 mai à Dakar. Il est également le promoteur du SIM, l’International Fashion Show, un concept lancé autour du salon 2MDesign en 2019 et devenu aujourd’hui un événement à part entière. ” Lors de cette quatrième édition, nous avons sélectionné 35 designers. Une sélection avec deux défilés différents. Je ne peux pas dire qu’il n’y a pas de jeunes créateurs. Il y a des anciens créateurs et des nouveaux créateurs et cela leur donne la possibilité d’avoir une visibilité optimale. Nous sélectionnons également pour le grand défilé. Mais le grand défilé, c’est la crème de la crème. »

type="image/webp">Collection Mounir Moda
>
Collection Mounir Moda © Georges Alexandre

Lors de notre événement, le salon 2MDesign, la première édition, il n’y avait pas d’exposition, lors de la deuxième édition, il y avait une exposition, mais uniquement pour les stylistes qui participaient à l’événement. Lors de la troisième édition, comme nous avons eu beaucoup de demandes, le salon est devenu le salon de la mode afin de promouvoir les talents. Le défilé international, on peut le faire à Dakar ou en France, pourquoi pas au Togo, partout. Parce que le salon international de la mode est désormais indépendant de l’événement. Ce n’est pas la même chose, ce n’est pas le même concept. »

Retrouvez tous les épisodes de 100% Création sur:

Apple Podcast Castbox Deezer Google Podcast Podcast AddictSpotifyou toute autre plateforme via le flux RSS.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Laporte, Magri, Rouault… Bilan de la saison 2023/2024 de nos Lot-et-Garonnais
NEXT L’Université de Genève prend position sur la guerre au Moyen-Orient