Sürpriz, le kebab berlinois à succès, ouvre une nouvelle adresse à Paris

Sürpriz, le kebab berlinois à succès, ouvre une nouvelle adresse à Paris
Sürpriz, le kebab berlinois à succès, ouvre une nouvelle adresse à Paris

Par Dorine Goth
Publié le

4, 24 mai à 11h14

Voir mon actualité
Suivez l’actualité parisienne

C’est devenu une adresse incontournable pour les amateurs de kebab Berlinois. Après avoir ouvert ses deux premières adresses dans les 10ème et 11ème arrondissement de Paris, Surpriz a ouvert, mercredi 1er mai 2024, un nouveau restaurant à Bastille, toujours dans le 11ème arrondissement.

Une institution depuis 2019

Derrière ce fast-food, rapidement élevé au rang d’institution parisienne, on retrouve deux entrepreneurs allemands « animés par le plaisir de partager un bout de leur culture et de montrer le vrai visage de l’Allemagne ». La viande de poulet, entièrement caramélisée, est préparée par un boucher expert de Berlin. Les pains et crêpes sont confectionnés par un boulanger.

Côté fruits et légumes, oubliez le traditionnel triptyque « salade-tomates-oignons ». Chez Sürpriz, on retrouve des oignons rouges, du persil, du chou blanc ou rouge et de la roquette, livrés chaque jour depuis Rungis. Les pommes de terre utilisées pour confectionner les frites qui accompagnent les brochettes proviennent d’une ferme à moins de 50 km de Paris.

Côté sauces, la tradition berlinoise est également respectée avec le Kräuter (aux herbes), le Knoblauch (à l’ail) et le Scharf (façon ketchup fumé). Un nouveau dessert complète la carte : une gaufrette maison.

A l’intérieur, les clients dégusteront leur sandwich accompagné d’une sélection de boissons allemandes dans une ambiance musicale « directement inspirée des clubs berlinois ».

Informations pratiques
5, rue de la Roquette
Ouvert 7j/7

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Justin Trudeau ne s’est pas trompé en nommant Brenda Murphy lieutenant-gouverneur unilingue du Nouveau-Brunswick selon la Cour d’appel
NEXT le frère d’une mère assassinée par son fils récidiviste exige des comptes