Fribourg Olympic craque et devra revenir au Tessin

Fribourg Olympic craque et devra revenir au Tessin
Fribourg Olympic craque et devra revenir au Tessin

Eric Nottage a accumulé les fautes en fin de match. © Clé de voûte

Eric Nottage a accumulé les fautes en fin de match. © Clé de voûte

Dans une ambiance de folie dans une salle Nosedo pleine à craquer, Olympic n’a pas pu terminer en finale de la SB League. Le retour de Marko Mladjan a insufflé un nouveau souffle aux Tessinois. Largement dominé en première mi-temps, Olympic a réagi après la pause. Il a même pris l’avantage mais a perdu sa concentration en fin de match. Trop émotifs à l’image d’Eric Nottage sorti pour 5 fautes, les Fribourgeois ont craqué dans le « money time » pour perdre. Ils ne mènent désormais que 2-1 dans cette finale au meilleur des 5.

En première mi-temps, les visiteurs ont tout mal fait. Les 5 premiers furent pourtant plutôt encourageants (8-13, 5e), mais ensuite, les Fribourgeois ont laissé Dusan Mladjan s’enflammer (13 points en 13 minutes). La réussite du tireur tessinois, qui n’avait marqué que 2 points lors des deux premiers actes, a dynamisé ses coéquipiers et ouvert des brèches dans une défense olympienne trop souvent débordée.

A la pause, la facture était salée. Grâce à un tir gagnant au buzzer de Marko Mladjan, de retour de deux matches de suspension, Massagno rentre aux vestiaires avec un avantage de 17 points (50-33).

Changement de décor en 2ème mi-temps. Revenus sur le terrain avec de bien meilleures intentions et une défense de zone inhabituelle, les Fribourgeois ont complètement inversé le cours du match. Olympic a progressivement réduit son déficit de 17 points. Jusqu’à prendre l’avantage à l’entame du dernier quart-temps (67-68, 33e) !

Le reste était à couper le souffle. Les deux équipes se sont affrontées coup pour coup. Massagno qui ne souhaitait pas terminer sa saison sur une 3ème défaite consécutive et Olympic qui ne souhaitait pas retrouver le Tessin mardi pour l’acte IV. Malgré les tirs gagnants de Ross Williams et le tir chaud de Jonathan Kazadi, les Fribourgeois ont dû s’avouer vaincus. Dans une ambiance enflammée, le trio Marko Mladjan, Isaiah Williams et Thomas Dunans est parvenu à relancer cette finale. C’est peu dire que l’acte IV, prévu mardi soir, vaudra le déplacement !

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un Ehpad parisien en ébullition, deux enquêtes ouvertes
NEXT Massagno s’offre un sursis contre Fribourg – rts.ch