Legault « se mêle de choses qui ne le concernent pas », selon un expert

Legault « se mêle de choses qui ne le concernent pas », selon un expert
Legault « se mêle de choses qui ne le concernent pas », selon un expert

Le premier ministre du Québec, François Legault, n’a aucune raison d’intervenir concernant le campement pro-palestinien qui se déroule actuellement sur le terrain de l’Université McGill, selon un expert.

• Lire aussi : Les manifestants de McGill ne sont pas près de lever le camp

• Lire aussi : Le premier ministre a-t-il raison de dire que le campement de McGill est « illégal » ? Un expert s’exprime

• Lire aussi : Campement pro-palestinien à McGill : les manifestants loin de vouloir partir

Il « se mêle de choses qui ne le concernent pas », a déclaré Diane Lamoureux, porte-parole de la Ligue des droits et libertés.

M. Legault a mentionné cette semaine que l’occupation s’était faite « illégalement » et qu’il devait avoir l’intervention de la police afin de briser le campement.

«Il n’accorde pas beaucoup d’importance à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation, qui sont des libertés fondamentales», a-t-elle ajouté lors d’une entrevue à TVA Nouvelles.

Mmoi Lamoureux suggère au premier ministre de relire la « Charte des droits et libertés de la personne ».

Le camp est là pour de bon

Les manifestants pro-palestiniens sont loin d’avoir quitté l’enceinte de l’université, qu’ils occupent depuis une semaine.

Même si McGill a demandé la levée du campement, le porte-parole explique que « la communauté universitaire ne s’est pas prononcée » et que « l’administration universitaire n’est pas propriétaire de l’université ».

« Pour l’instant, le camp ne met personne en danger », estime-t-elle.

Nous nous attendons à voir plus de monde au camp samedi.

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV UNC-Pont du Gard au baptême de 21 participants
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités