Les Grangettes. La régate de canoë préhistorique remontera le temps au lac Saint-Point

Les Grangettes. La régate de canoë préhistorique remontera le temps au lac Saint-Point
Les Grangettes. La régate de canoë préhistorique remontera le temps au lac Saint-Point

Le Haut-Doubs et son lac de Saint-Point attendent plusieurs milliers de personnes les 15 et 16 juin pour l’arrivée historique de la régate internationale de canoë du Néolithique sur les eaux de ce site emblématique. La Direction régionale des affaires culturelles (Drac) de Bourgogne-Franche-Comté et le club de canoë-kayak de Pontarlier sont en charge de cette première dans le secteur et ils comptent bien en faire une réussite. Alors que les inscriptions s’ouvrent (sur le site de la Drac), il convient de rappeler pourquoi cet événement international rencontre autant de succès. Une trentaine d’équipes de cinq personnes sont attendues à la compétition.

Un bond en arrière de 5 000 ans

Les sites accueillant la régate internationale sont des sites sur pilotis, c’est-à-dire des « habitations préhistoriques réparties autour des lacs et marais de l’arc alpin, liées au développement des premières sociétés agricoles dès 5 000 ans avant notre ère », décrivent les co -organisateurs, “un réseau de cent onze sites sur pilotis situés dans l’est de la France, en Suisse, en Allemagne, en Slovénie, en Autriche et en Italie, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO”. Ce n’est pas le cas du lac Saint-Point qui, contrairement aux lacs Clairvaux (39) et Chalain (39), n’est pas classé, cependant des découvertes archéologiques permettent de savoir aujourd’hui que des agriculteurs s’y étaient établis entre 3 900 et 2 200 avant notre ère. La régate internationale de pirogues préhistoriques fait revivre chaque année cette époque très lointaine dans l’un des six pays concernés par le classement.

Un village autour de l’archéologie

Le club de canoë-kayak de Pontarlier, en cette année olympique, a profité de l’occasion pour proposer « un événement liant sport et culture », raconte François Rosset, ancien président du club et référent de la régate baptisée « Vogue la canoë ». En plus des bateaux, un village archéologique sera installé avec une vingtaine de stands aux Grangettes. « Dès lundi, une association viendra fabriquer les canoës sur place. Jeudi et vendredi, nous accueillerons les scolaires pour participer aux travaux », énumère François Rosset. Les samedi 15 et dimanche 16 juin, à l’occasion des Journées européennes de l’archéologie, la course puis le village accueilleront curieux et passionnés. Un coup de projecteur extraordinaire pour le lac de Saint-Point, puisque Slovènes, Italiens et autres Autrichiens sont attendus sur la base.

Inscription à la course sur le site de la Drac Bourgogne-Franche-Comté et renseignements auprès de François Rosset au 06 85 07 33 08.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Découvrez tous les résultats du concours des limousines au Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine
NEXT Transparence du financement des campagnes électorales dans le canton de Berne – rts.ch