Améliorer l’accès à la gare de Bordeaux Saint-Jean pour faciliter les déplacements professionnels – Mai 2024 – Communiqués 2024 – Communiqués – Actualités – .

Améliorer l’accès à la gare de Bordeaux Saint-Jean pour faciliter les déplacements professionnels – Mai 2024 – Communiqués 2024 – Communiqués – Actualités – .
Améliorer l’accès à la gare de Bordeaux Saint-Jean pour faciliter les déplacements professionnels – Mai 2024 – Communiqués 2024 – Communiqués – Actualités – .

Aurore LE BONNECsecrétaire général de la préfecture de la Gironde, a présidé aujourd’hui la séance de clôture de l’étude financée par l’État, relative à l’amélioration des accès à la gare de Bordeaux Saint-Jean.

En février 2023, l’État, en partenariat avec Bordeaux Métropole, le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine, la Chambre de Commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde, l’Aéroport de Bordeaux et le MEDEF

Mouvement d’affaires français33, a confié cette étude au cabinet Artélia. L’objectif était d’identifier des solutions facilitant l’usage des TGV

Train à grande vitesse vers Paris ou l’Ile-de-France, depuis la gare de Bordeaux Saint-Jean, pour les déplacements professionnels des salariés de l’opération d’intérêt métropolitain « Bordeaux Aéroparc ».

Cette étude montre combien l’amélioration de l’accessibilité multimodale de la gare de Bordeaux Saint-Jean constitue un véritable enjeu pour les usagers. Entre 30 et 40 % des personnes interrogées lors des enquêtes réalisées auprès des entreprises et des usagers des TGV

Train à grande vitesse venir en voiture à la gare. Le taxi est principalement utilisé par les usagers du TGV.

Train à grande vitesse de Paris (près de 60 %).

Des services de mobilité existent déjà (tram, flex’AERO…). Le renforcement de l’offre de transport de la métropole d’ici 2030, notamment via le service express régional métropolitain (RER et autocars express) ou la réflexion en cours sur la liaison directe gare – tramway aéroport, améliorera la desserte de la gare de Bordeaux Saint-Jean.

Au-delà des propositions d’adaptation des services existants, l’étude a permis d’identifier de nouvelles solutions (covoiturage spécifique aux déplacements professionnels, navettes professionnelles à la demande, vélo…) qui seront prochainement restituées aux entreprises locales. Aéroparc à travers des ateliers organisés par Bordeaux Métropole et la CCI

Chambres de Commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde. Les conditions de mise en œuvre des différentes actions envisagées seront définies avec et par les partenaires, ainsi que les entreprises de la zone aéroportuaire.

Le préfet Étienne GUYOT se félicite de l’esprit de co-construction de la démarche menée depuis plus d’un an et des conclusions issues de cette étude. L’étude contribuera aux travaux en cours au sein du comité départemental des mobilités qui visent à amplifier les mesures prises par les collectivités et l’État au bénéfice d’une mobilité plus facile et fluide.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La naturalisation ordinaire est plus sélective depuis 2018
NEXT 230 femmes bénéficieront d’un programme d’alphabétisation – Agence de presse sénégalaise – .