le préfet du Tarn interdit un rassemblement organisé par le petit groupe d’extrême droite Patria Albiges

le préfet du Tarn interdit un rassemblement organisé par le petit groupe d’extrême droite Patria Albiges
Descriptive text here

l’essentiel
Le rassemblement « en hommage à Matisse » était prévu ce dimanche place du Vigan à Albi. La préfecture du Tarn justifie cette décision notamment par le risque d’« affrontements » entre membres de la Patria Albiges et de l’ultra-gauche. La contre-manifestation déclarée par la Fédération syndicale unique (FSU) 81 est également interdite.

L’arrêté préfectoral a été publié vendredi 3 mai en fin de journée : le rassemblement « en hommage à Matisse », organisé ce dimanche à 15 heures place du Vigan à Albi par le petit groupe d’extrême droite Patria Albiges, est interdit.

A l’image de la contre-manifestation déclarée à la préfecture par la Fédération syndicale unitaire (FSU) 81, une « mobilisation contre les idées d’extrême droite » prévue au même endroit et au même moment.

Patria Albiges a annoncé ce rassemblement sur ses réseaux sociaux jeudi 2 mai. “Soyez nombreux, comme nous avons pu l’être pour Thomas il y a quelques mois.”, peut-on lire dans un message du petit groupe sur Instagram.

En réaction, de nombreux acteurs politiques, syndicats et associations locales de gauche se sont indignés dans un communiqué d’une “reconnaissance raciste” de la mort de Matisse, ce jeune Châteauroux tué le 27 avril par un autre adolescent.

“Comme en novembre dernier lors de la mort de Thomas à Crépol, Patria Albigés exploite une fois de plus un drame et détourne le deuil qui devrait être nécessaire pour servir ses intérêts politiques et diffuser ses idées racistes et xénophobes”, affirment les signataires dont la LDH du Tarn. , Mrap 81, RESF 81, VISA 81, Solidaires Tarn, UD CGT et LFI Tarn.

Risque de « heurts » selon la préfecture

Dans son arrêté d’interdiction, la préfecture du Tarn rappelle les dernières actions de la Patria Albiges. Le tag “violeurs étrangers dehors” il y a quelques jours seulement sur le parcours du marathon d’Albi, l’action “contre la sauvagerie” le 13 avril au Vigan, où des militants ont dessiné au sol une silhouette peinte de faux sang, avec une banderole intitulée ” main coupée à Albi, attaque au couteau à Bordeaux, la sauvagerie n’est pas qu’un sentiment ».

La préfecture rappelle également les affrontements qui ont eu lieu en mars 2023 à Albi entre des membres de la Patria Albiges et l’ultra-gauche. Le porte-parole du petit groupe d’extrême droite, Lorenzo Bodino, avait alors été condamné à 8 mois de prison pour violences armées.

Concernant le rassemblement prévu dimanche, la préfecture du Tarn considère que l’annonce de Patria Albiges « est de nature à créer un risque élevé de troubles à l’ordre public » et qu’au vu de la contre-manifestation organisée au même moment, « il existe des raisons sérieuses craindre des affrontements entre des membres du groupe Patria Albiges et des membres de l’ultra-gauche.»

Enfin, la préfecture ajoute que l’organisation ce week-end du Triathlon Urbain d’Albi, au cours duquel un millier de personnes sont attendues, “génère, compte tenu du caractère violent et déterminé des manifestants et de leurs opposants, un risque pour la sécurité des personnes fréquentant ces lieux”. et les dommages aux biens publics et privés.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV SÉNÉGAL-ÉDUCATION-FORMATION / Le Premier Ministre adopte une batterie de mesures pour la bonne organisation des examens et concours – Agence de Presse sénégalaise
NEXT Patients de plus en plus violents à l’hôpital, grosse vague de départs de la FIFA