un quinquagénaire reconnu coupable de violences inexpliquées sur son jeune voisin

un quinquagénaire reconnu coupable de violences inexpliquées sur son jeune voisin
un quinquagénaire reconnu coupable de violences inexpliquées sur son jeune voisin
L

Le pourquoi d’agir reste un mystère. “Il y travaille”, (ré)assure Me Alexandre Février, avocat de Sébastien Nadeau, tout juste âgé d’une cinquantaine d’années, jugé ce mardi 30 avril 2024 pour violences aggravées par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Le 21 octobre 2022, il s’en prend violemment et sans motif à sa jeune voisine de 20 ans, à La Teste-de-Buch.

Il s’est présenté sous prétexte…

L

Le pourquoi d’agir reste un mystère. “Il y travaille”, (ré)assure Me Alexandre Février, avocat de Sébastien Nadeau, tout juste âgé d’une cinquantaine d’années, jugé ce mardi 30 avril 2024 pour violences aggravées par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Le 21 octobre 2022, il s’en prend violemment et sans motif à sa jeune voisine de 20 ans, à La Teste-de-Buch.

Il s’était présenté sous prétexte de rapporter un plat à la mère de la jeune fille. Puis il lui propose un petit travail consistant à faire du ménage dans une résidence secondaire d’autres voisins dont il avait les clés suite à un dégât des eaux. La réponse de la jeune fille était attendue rapidement, sinon elle pourrait rater l’occasion, les deux voisins s’y sont rendus.

“Elle l’a toujours connu”

Dans la salle de bain, l’accusé s’est jeté sur sa jeune voisine, la frappant à la nuque avec ce qu’il a affirmé plus tard être une branche et tentant de l’étrangler. En se voyant mourir, elle aurait eu un incroyable instinct de survie. En disant qu’elle l’aimait, en lui suggérant de s’enlacer, elle aurait surpris son agresseur qui aurait desserré son étreinte. Elle a alors pris la fuite et a trouvé refuge dans le véhicule d’un automobiliste passant dans la rue.

Bilan : trois jours d’incapacité totale de travail, mais un impact psychologique important. Rapidement interpellé, le voisin n’a jamais contesté l’agression, sans s’en expliquer. “Cela l’inquiète encore aujourd’hui”, argumente M.e FÉVRIER. A l’audience, le prévenu a de nouveau contesté toute préméditation. « Les expertises psychiatriques lui ont redonné le crédit qui lui manquait et ont trouvé en lui une vulnérabilité due à son passé. »

L’enquête avait été initialement ouverte pour tentative d’assassinat. Mais le juge d’instruction a immédiatement requalifié les faits en violences armées et préméditation. Placé en détention provisoire, Sébastien Nadeau a été libéré et placé sous contrôle judiciaire avant d’être de nouveau incarcéré suite à plus de 800 violations de ses obligations ou interdictions, notamment celle de se présenter au domicile de la victime, mitoyen à celui qu’il occupait avec épouse et enfants.

« Elle l’a toujours connu, explique M.e Cécile Boulé, l’avocate de la jeune femme agressée, toujours traumatisée. « Les deux familles étaient ensemble depuis des années et célébraient même le Nouvel An ensemble. » La future victime a même traité le prévenu « d’oncle ». Elle a quitté le domicile parental et reste persuadée que le voisin a voulu la tuer.

Dans son rôle défensif, Me Alexandre Février met en avant les déclarations évolutives de la partie civile. « Elle a ses propres interprétations qui auraient pu envoyer mon client devant un tribunal correctionnel. » L’avocat rejette toute idée de guet-apens.

Aux quatre ans de prison dont deux sursis probatoire requis par le parquet, le tribunal a préféré une peine de deux ans de prison dont six mois de sursis probatoire, assouplissant Sébastien Nadeau pour préméditation. La partie ferme sera rapidement reconvertie en détention à domicile sous surveillance électronique. Reste l’interdiction d’entrer en contact avec la victime qui craint désormais de croiser son ancien voisin en allant voir ses parents.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’église Saint-Sernin de Brive ferme ses offices extérieurs suite à des dégâts
NEXT A Genève, les quartiers “sulfureux” du passé se cachent dans la ville – rts.ch – .