FCLorient. « Dépassement, engagement, fierté et fierté », Régis Le Bris dévoile sa recette

FCLorient. « Dépassement, engagement, fierté et fierté », Régis Le Bris dévoile sa recette
FCLorient. « Dépassement, engagement, fierté et fierté », Régis Le Bris dévoile sa recette

Ce jeudi 2 mai, à la veille peut-être du match de la dernière chance du FC Lorient, qui se déplace à Lens, Régis Le Bris, l’entraîneur des Merlus, a évoqué quelques points importants qui permettront au club de continuer à croire en ses chances de survie. .

La mauvaise série actuelle

« Cette deuxième partie de saison est extrêmement déroutante. Au départ, avec l’arrivée des recrues hivernales et certains départs, on a tout de suite eu une phase de réussite. Même si les matches n’étaient pas toujours maîtrisés sur le plan collectif, il y avait ce peu de fraîcheur, cet entrain et cet enthousiasme qui ont fait basculer les matches. Puis, avec la fatigue et le manque de réussite, l’équipe a perdu un peu en confiance. Nous n’avons pas pu trouver cela.

Cependant, cette longue série ne me semble pas forcément méritée. Il y a des matches où on a été dominé bien sûr et où l’adversaire méritait de gagner comme Paris et Nice. Mais probablement Toulouse et Brest sont des matches où on s’est beaucoup investi et pourtant ça n’a pas changé. »

L’adversaire

« Lens est une équipe que nous connaissons bien, que nous avons eu l’occasion de jouer ces dernières saisons et aussi de voir à la télévision lors des matchs de Coupe d’Europe cette année. C’est une équipe très intense, qui prend des risques dans son pressing et qui peut t’étouffer dans certaines phases avec des récupérations élevées. Lens utilise principalement les latéraux et propose beaucoup de centres et de présence dans la surface. Je pense que nous avons la possibilité de nous adapter à ces caractéristiques car c’est un système presque équivalent au nôtre. »

Les ingrédients à mettre

« Ce qui sera important, c’est l’énergie que nous mettrons et la volonté que nous aurons pour faire basculer cette dynamique en notre faveur. Concernant les aspects tactiques, le travail est fait. Ce sont les aspects motivationnels qui font la différence dans ces moments de compétition : dépassement de soi, engagement, fierté et fierté. »

Avec le nombre de points qu’on a en ce moment, on est déjà en Ligue 2 donc on n’a plus rien à perdre. Il faut lâcher un peu plus pour se dire qu’on a tout essayé. Je pense que si nous parvenons à dépasser ce petit cap du lâcher prise et de l’insouciance, cela peut être l’élément clé pour opérer le changement. »

Ses raisons d’espérer

« Foi dans le travail, dans la construction de cette équipe, dans sa progression et dans notre capacité à mobiliser le surplus d’énergie qui fait la bascule dans ces moments de compétition. Il y a eu des moments durant cette saison, surtout cet hiver, où je n’ai pas vu le mis en cause et je me suis dit que ce serait très difficile de renverser la situation. Pourtant, depuis janvier, je vois dans ce groupe l’envie de bien faire. Il est d’usage de dire que le travail finit par payer. »

La contribution de Yannick Cahuzac

« Il fait partie du staff et de l’équation. Il a récemment évoqué son expérience de joueur dans ces situations de détention. Une expérience de capitaine qui a vécu ces périodes de retenue à de nombreuses reprises. Yannick Cahuzac prouve finalement que les aspects tactiques, qui sont importants, soutiennent d’autres valeurs. Il l’a rappelé et je crois qu’il l’incarne. Ce message est fondamental. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Alexander Stewart au Beanfield Theatre
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités