« Nous ne faisons aucune concession sur la qualité »

« Nous ne faisons aucune concession sur la qualité »
« Nous ne faisons aucune concession sur la qualité »

« Nous ne faisons aucune concession sur la qualité »

Publié aujourd’hui à 10h52

En tant que distributeur d’eau potable auprès d’une vingtaine de communes de la région, le Service des Eaux de la Ville de Lausanne annonce que l’eau distribuée tout au long de l’année 2023 a maintenu un niveau de qualité exemplaire, répondant aux normes les plus strictes en matière de sécurité sanitaire.

« Nous ne faisons aucune concession sur la qualité de l’eau », déclare Pierre-Antoine Hildbrand, conseiller municipal en charge de l’eau. Sur les 3 958 échantillons prélevés avant traitement et les 2 869 échantillons d’eau potable analysés, seules 12 non-conformités mineures ont été détectées, ne présentant aucun risque pour la santé publique. Le laboratoire Water Service continue de développer de nombreuses méthodes, notamment dans le domaine des micropolluants. Dans ce domaine, 100% des analyses des eaux distribuées sont conformes.

L’engagement du Service de l’Eau en faveur de la bonne qualité de l’eau ne se limite pas à la région lausannoise : le partenariat avec la Région de Nouakchott fête cette année ses 15 ans.

Parallèlement à l’entretien du réseau de distribution, le Service des Eaux et la société lausannoise Epura SA poursuivent leurs efforts pour moderniser et mettre en service la nouvelle infrastructure de traitement des eaux usées. Construite en 1964, l’ancienne station d’épuration de Vidy (STEP) ne répondait plus aux normes actuelles et ses installations étaient en fin de vie.

En 2023, les travaux de prétraitement et de traitement primaire de la nouvelle Station d’épuration des eaux usées ont été achevés, marquant une étape cruciale dans l’amélioration de l’efficacité du système de traitement des eaux usées lausannois. Ces améliorations assureront une meilleure qualité de l’eau rejetée dans l’environnement, contribuant ainsi à la préservation de nos ressources naturelles.

« La gestion de l’eau nécessite de l’anticipation afin de maintenir un système robuste », ajoute Sébastien Apothéloz, responsable du Service de l’Eau. L’augmentation de la capacité de l’usine de Lutry, ainsi que le renouvellement des canalisations d’approvisionnement en provenance des Préalpes, en sont des exemples significatifs.

Claude Béda est journaliste au journal vaudois de 24 heures. Passionné par les questions de société et la vie des gens d’ici, il a couvert plusieurs régions du canton, avant de rejoindre la rédaction de Lausanne. Plus d’informations

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lundi murmure : toute l’actualité des chefs et de la gastronomie
NEXT 94 départements en alerte pour ce soir du lundi 20 mai