Qui peut étudier au Canada sans permis d’études? – .

Qui peut étudier au Canada sans permis d’études? – .
Qui peut étudier au Canada sans permis d’études? – .

À la lumière de l’annonce récente selon laquelle le Canada plafonnera le nombre de permis d’études internationaux délivrés au cours des deux prochaines années, les ressortissants étrangers pourraient chercher à savoir s’ils sont admissibles à étudier au Canada sans permis d’études.

Bien que la plupart des ressortissants étrangers qui souhaitent poursuivre des études au Canada doivent obtenir un permis d’études, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) indique qu’il existe certaines exemptions à cette exigence.

Plus précisément, selon IRCC, cela pourrait être une possibilité pour les ressortissants étrangers admissibles dans l’une des huit catégories suivantes.

Découvrez vos options pour étudier au Canada

Étudiants à court terme

Les étudiants internationaux qui viennent au Canada pour un programme postsecondaire d’une durée de six mois ou moins n’ont pas besoin de permis d’études.

Famille ou personnel des représentants étrangers

Si vous êtes apparenté à (un membre de votre famille) ou travaillez pour (un membre du personnel) une personne accréditée par Affaires mondiales Canada (AMC) en tant que représentant étranger au Canada, vous n’aurez peut-être pas besoin de permis pour étudier au Canada.

Note: Votre ambassade peut contacter GAC pour préciser si vous avez besoin d’un permis d’études.

Membres des forces armées étrangères d’un pays désigné en vertu de la Loi sur les forces en visite

Certains membres de groupes de forces armées étrangères qui sont en service officiel au Canada n’ont pas besoin d’un permis d’études pour poursuivre leurs études ici.

Plus précisément, cela concerne les personnes qui sont soit des militaires, soit du personnel civil désigné) pour les forces armées d’un pays désigné en vertu de la Loi sur les forces en visite (VFA) du Canada. Il convient de noter que les membres de la famille des membres des forces armées étrangères qui souhaitent étudier au Canada, y compris les enfants mineurs, peuvent toujours avoir besoin d’un permis d’études.

Note: Le personnel qualifié des forces armées doit posséder une lettre d’acceptation du ministère de la Défense nationale du Canada.

Indiens inscrits au Canada

Les personnes ayant le statut d’Indien inscrit au Canada, même s’ils sont citoyens d’un autre pays, n’ont pas besoin de permis pour étudier au Canada.

Note: Avoir le statut d’Indien inscrit n’est pas la même chose qu’être citoyen ou résident de l’Inde. Il s’agit plutôt d’avoir le statut de personne autochtone au Canada.

Enfants mineurs au Canada

Dans les cinq scénarios suivants, les enfants mineurs n’ont pas besoin d’un permis d’études pour poursuivre des études au Canada :

  • L’enfant mineur est un réfugié ou un demandeur du statut de réfugié
  • Les parents de l’enfant mineur sont des réfugiés ou des demandeurs du statut de réfugié
  • Les parents de l’enfant mineur sont citoyens canadiens ou résidents permanents
  • L’enfant mineur fréquente une école préscolaire, primaire ou secondaire, accompagné d’un parent autorisé à étudier ou à travailler au Canada
  • L’enfant mineur fréquente une école préscolaire, primaire ou secondaire mais n’est pas accompagné au Canada

Résidents temporaires et demandeurs d’asile suivant des cours de langue et de culture françaises

Les résidents temporaires ou demandeurs d’asile admissibles au Canada n’ont pas besoin de permis d’études pour suivre des cours de langue française et d’intégration culturelle au Québec.

Résidents temporaires suivant des cours d’établissement et d’intégration

Les personnes qui suivent des cours d’établissement et d’intégration administrés par une province ou un territoire pour les aider à s’établir au Canada n’ont pas besoin de permis d’études.

Travailleurs pouvant étudier sans permis d’études

Les travailleurs étrangers au Canada peuvent être admissibles à étudier sans permis d’études s’ils :

  • Avoir un permis de travail valide délivré au plus tard le 7 juin 2023 ; or
  • Avoir reçu une lettre au plus tard le 7 juin 2023 l’autorisant à travailler pendant qu’IRCC traite sa demande/prolongation de permis de travail.

Les avantages de demander et d’obtenir un permis d’études

Bien qu’il existe certaines possibilités pour les ressortissants étrangers de poursuivre des études au Canada sans permis d’études, il existe certains avantages à demander et à obtenir un permis d’études auprès d’IRCC.

Pour les enfants mineurs au Canada

Selon IRCC, les enfants mineurs au Canada titulaires d’un permis d’études valide peuvent s’ouvrir à des opportunités, programmes et services supplémentaires, notamment :

  • Permis de travail coopératif dans les écoles secondaires
  • Services sociaux (dans certaines provinces/territoires)
  • La possibilité de passer d’un niveau d’éducation à l’autre sans changer de permis ni en demander un nouveau

Note: Les enfants mineurs qui souhaitent poursuivre leurs études au Canada doivent demander un permis d’études lorsqu’ils atteignent l’âge de la majorité (soit 18 ou 19 ans, selon la province ou le territoire).

Avantages généraux d’un permis d’études : travailler pendant les études

Seuls les étudiants inscrits à temps plein titulaires d’un permis d’études dans un établissement d’enseignement désigné (IDD) canadien peuvent travailler sur ou hors campus tout en poursuivant leurs études, selon les conditions indiquées sur leur permis.

Les étudiants sans permis d’études, quant à eux, ne peuvent pas travailler pendant leurs études au Canada et doivent plutôt demander un permis de travail distinct.

Découvrez vos options pour étudier au Canada

Rejoignez notre newsletter gratuite. Recevez les principales histoires d’immigration au Canada dans votre boîte de réception.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les prochaines élections partielles du Canada à Toronto feront l’objet d’une surveillance accrue contre l’ingérence
NEXT Bressols. Toujours en course dans le championnat de France ! – .