experts et ministres des Affaires étrangères travaillant sur les documents de travail du 15ème sommet – Agence de presse sénégalaise

experts et ministres des Affaires étrangères travaillant sur les documents de travail du 15ème sommet – Agence de presse sénégalaise
experts et ministres des Affaires étrangères travaillant sur les documents de travail du 15ème sommet – Agence de presse sénégalaise

Dakar, 02 mai (APS) – Les hauts responsables des Etats membres sont à pied d’œuvre à Banjul pour préparer les documents de travail du 15e sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui se tient samedi et dimanche.

Ce 15e Le thème du sommet est « Promouvoir l’unité et la solidarité par le dialogue pour le développement durable ».

La réunion d’experts précédant celle des ministres des Affaires étrangères s’est ouverte mardi dans la capitale gambienne. Elle travaille sur les documents préparatoires de la Conférence islamique au sommet.

Au cours de la réunion, le conseiller du ministère des Affaires étrangères du Royaume d’Arabie saoudite pour les affaires multilatérales internationales, Dr. Abdullah Al Tayer, a passé en revue les efforts, les initiatives et les réalisations dans les domaines économique et scientifique, sous la présidence saoudienne.

Il a également pris la parole lors des nombreuses conférences organisées par le Royaume, rapporte l’UNA, le syndicat des agences de presse de l’OCI.

Selon la même Source, Lang Yabou, secrétaire permanent des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Gambie, a souhaité la bienvenue aux délégués des Etats membres, assurant que son pays déploie des efforts pour la réussite du sommet.

Pour sa part, le sous-secrétaire général de l’OCI aux affaires politiques, Yousef AlDobeay, a adressé ses félicitations à la République de Gambie pour son mandat à la tête de l’OCI. Il a également exprimé sa profonde gratitude au Royaume d’Arabie saoudite pour ses efforts et ses initiatives au cours de sa présidence du quatorzième Sommet.

Le Sous-Secrétaire général a souligné que le 15ème sommet se tient à un moment important de la vie de l’organisation, notamment avec la question palestinienne, la paix et la sécurité, la situation des communautés et minorités musulmanes dans les États non membres, les aspects juridiques, humanitaires. , questions sociales, culturelles, économiques, scientifiques et technologiques, médiatiques, administratives et financières.

Il a considéré que la réunion de Banjul est une occasion unique pour les États membres de l’OCI de renforcer leur coopération et d’engager un dialogue constructif sur les problèmes mondiaux et les défis auxquels est confrontée la Oumma.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) compte 57 États membres répartis sur quatre continents. Elle a été fondée en septembre 1969 suite à l’incendie criminel de la troisième mosquée de l’Islam (après celles de La Mecque et de Médine), Masjdi Al Aqsa à Jérusalem.

L’OCI vise à protéger et sauvegarder les intérêts du monde musulman en promouvant la paix et l’harmonie mondiales. Ses trois principaux organes sont : le Sommet des chefs d’État, le Conseil des ministres des Affaires étrangères (CFM) et le Secrétariat général.

En 2016, l’Organisation a adopté un plan d’action décennal axé sur la paix et la sécurité, la Palestine et Al-Quds (Jérusalem), la réduction de la pauvreté, la lutte contre le terrorisme, l’investissement et la finance, la sécurité alimentaire, la science et la technologie, le changement climatique et la durabilité. , modération, culture et harmonie interconfessionnelle, autonomisation des femmes, action humanitaire islamique commune, droits de l’homme et bonne gouvernance, entre autres.

OID/ASG

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Canada crée 90 000 emplois en avril, dépassant les attentes, alors que le taux de chômage reste stable
NEXT La Commission européenne met en garde le Sénégal