Un joueur pas si Duro – Sport.fr

Marc-André ter Stegen a confirmé sa forme actuelle contre Valence à la 33ème journée de Liga (victoire 4-2 du Barça) en offrant un but sur un plateau à Hugo Duro. La réaction de l’attaquant valencien est aussi étonnante que pleine d’humanité.

Si je vous parle d’un gardien avec une qualité technique exceptionnelle, à qui pensez-vous ? Ederson, Neuer, Casillas, Ter… Attention à l’erreur fatale, le gardien barcelonais n’est pas aussi technique qu’on le pense. Et il l’a prouvé lors du 33ème Journée de Liga contre Valence. Sur une longue passe, le gardien sort de sa surface et tente d’éliminer Hugo Duro avec un contrôle subtil ; sauf que l’attaquant récupérait facilement le ballon et n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Une boulette monumentale. Malgré la victoire des Blaugrana, cette erreur va laisser des traces.

Mais le plus surprenant, ce ne sont pas les défauts techniques mais la déclaration d’après-match de l’attaquant et buteur du soir du Valencia FC. Il montre son soutien total au gardien barcelonais » Je sais ce qu’il ressent, puisque je suis moi-même sorti d’une très mauvaise année où rien n’allait, a expliqué l’attaquant valencien. Nous sommes des êtres humains, collègues, et je pense que Ter Stegen est un gars formidable, qui n’a jamais suscité de polémique, toujours humble. J’aurais aimé que quelqu’un me tende la main comme je l’ai fait ce soir. »

Une mauvaise passe

Cette réaction pleine d’humanité fait écho à sa situation personnelle comme il l’a rappelé dans son discours. L’Espagnol avait en effet vécu un exercice 2022-2023 très compliqué, où il n’avait marqué que deux buts en 33 matches toutes compétitions confondues. Cette expérience explique cette sortie médiatique insolite mais pleine d’humanité. Un exemple trop peu suivi dans le monde du football où la méchanceté prend bien souvent le pas sur la bienveillance.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Wassadou et Pirada signent un accord de partenariat – Lequotidien
NEXT Un bar « Nouvelle-Orléans » s’agrandit dans le Vieux-Québec