la nature à l’honneur de la 27e édition des Années Joué

la nature à l’honneur de la 27e édition des Années Joué
Descriptive text here

Les Années Joué fêteront leurs 27 anse bougie du 31 mai au 2 juin 2024. Le festival emblématique des arts de la rue de Joué-lès-Tours accueillera comme d’habitude une trentaine de compagnies, 32 exactement, dont 11 du Centre-Val de Loire, deux compagnies espagnoles et une compagnie suisse, le le thème Oh! Naturel.

Un thème “ce qui permet de nombreux concepts différentsindique l’adjointe à la culture et au rayonnement de la Ville, Caroline Chalopin. Nous allons avoir des spectacles très variés sur la forme, avec de la musique, du théâtre ou du cirque, mais aussi sur le fond, avec la question du naturel sous toutes ses formes. »

Une fréquentation égale au record de l’année dernière espérée

Sur l’affiche du 27e édition des Années Joué, un animal insolite en Touraine attire l’attention : une grande baleine. Une référence au moment fort du samedi soir, La rue des baleines, de la société CPPP. Une voie, pour Olivier Catin, le directeur des Années Joué, « pour renouer avec les longues promenades. Nous sommes partis de la rue de Verdun pour une course-poursuite, avec un bateau poursuivant Moby Dick, sur le thème de la protection de la nature.

D’autres déambulations sont également prévues, comme celle de la Compagnie Danka, avec son spectacle Contre-Temps. « C’est une rencontre onirique, avec une grande marionnette et un acrobate. »

Une intermède costumée envahira la place de la Marne, avec Le bal des oiseauxde la société Engrenage(s). « Le bal dure 3 heures 30 minutesexplique Olivier Catin. Nous vous suggérons de vous habiller et de changer de costume pour profiter de la musique. C’est une bonne alternative pour ceux qui préfèrent cette ambiance à la foule de 7 000 personnes sur la place Mandela. »

” Le spectacle Aux confins de la réalitéde la compagnie Après l’orage, nous emmènera dans une partie du parc de la Rabière qui n’avait jamais été explorée par les Années Jouéil ajoute. C’est un spectacle magnifique et apaisant, qui représente une bouffée d’air frais pendant le week-end du festival. »

Après une année 2023 marquée par une affluence record de 50 000 spectateurs, Caroline Chalopin espère « Maintenir au moins cette fréquentation. En tout cas, nous avons convoqué le soleil, qui est un ingrédient majeur des arts de la rue. »

Enfin, en raison du thème de la protection de la nature, des efforts particuliers ont été déployés cette année. « Il y a plus de 150 agents qui travaillent à l’organisation des Années Jouésouligne l’assistante. Tout le monde en est conscient et le festival est toujours d’une propreté exemplaire. »

Les impressions de brochures seront également réduites « et nous invitons les spectateurs à télécharger l’application Joué Années sur leur téléphone ». La superficie du parking pour vélos sera également doublée et les horaires d’ouverture des transports en commun sur le réseau Fil bleu seront, comme chaque année, adaptés à l’heure de fin des spectacles.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Chère Colombe… » Quand le vote RN d’un Perpignanais devient un enjeu national
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités