«Le militantisme n’a pas sa place dans les écoles genevoises»

«Le militantisme n’a pas sa place dans les écoles genevoises»
«Le militantisme n’a pas sa place dans les écoles genevoises»

Publié le 2 mai 2024 à 13h43 / Modifié le 2 mai 2024 à 13h44

Prise de fonction en juin 2023, la PLR Anne Hiltpold a ouvert plusieurs chantiers titanesques pour réformer l’école genevoise. Horaires scolaires continus en primaire, intégration des élèves à besoins particuliers ou encore réforme du cycle d’orientation (CO). Le chef de la Direction de l’Instruction publique (DIP) a également dû faire face à la révolte des professeurs du secondaire, vent fort contre les deux heures supplémentaires d’enseignement que veut introduire le Conseil d’Etat. Juste avant de se rendre à Saint-Gall pour une réunion de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique, instance qu’elle a rejoint « à force de persuasion », Anne Hiltpold répond aux questions des Temps sur sa vision de l’école.

Lire aussi : Les ambitions herculéennes d’Anne Hiltpold pour réformer l’école genevoise
Le Temps : La droite souhaitait le retour d’un PLR au DIP. En quoi vous différenciez-vous de vos prédécesseurs socialistes ?

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Anne-Hiltpold-Activism-has-no-place-in-G
Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une fromagerie du Doubs condamnée à une lourde amende
NEXT « La municipalité y réfléchit depuis quelques temps »