De grandes reconstructions au menu de l’époque romaine

De grandes reconstructions au menu de l’époque romaine
De grandes reconstructions au menu de l’époque romaine

LLa complémentarité de nos activités avec celles proposées par Edeis nous permet de proposer au grand public de magnifiques journées », se réjouit Jean-Paul Fournier, maire (LR) de Nîmes. ” Les Nîmois se sont véritablement appropriés cet événement majeur « .

Des événements familiaux et pour la plupart gratuits sont prévus dans le centre-ville pour « transmettre l’histoire de la ville, et mettre en valeur le patrimoine historique romain “, communique la Ville.

Tout le week-end, sur l’esplanade, un village gallo-romain sera construit et proposera des ateliers de démonstration : céramique, alimentation, bronze, cordage, atelier cuir, fortifications gauloises et lieux de culte, pour plonger le public dans la vie quotidienne de l’Antiquité. . Une démonstration de fauconnerie sera également proposée, un spectacle réunissant 3 buses, 1 faucon, 1 chouette, 1 aigle, 1 vautour et 4 chouettes en centre ville.

Un grand banquet avec un menu unique d’inspiration gallo-romaine aura lieu le samedi midi et soir ainsi que le dimanche midi, pour une immersion totale dans cette période de l’histoire. ” Cette année encore, pendant 3 jours de 15h à 17h En mai, de 11h à 13h et de 14h à 18h, les Jardins de la Fontaine accueillent diverses animations en accès libre et gratuit où la culture romaine et son art de vivre seront mis en valeur. “, » précise Sophie Rouille, déléguée adjointe à la culture. Des spectacles, des visites guidées, ou encore des activités pour le jeune public comme la magie et la divination chez les Allemands ou encore la confection de médaillons en argile à l’effigie d’Arminius, sont prévus pour parfaire la connaissance du public de tous âges sur cette époque.

Une fréquentation en hausse

L’année dernière, un record de fréquentation a été battu avec plus de 102 000 visiteurs présents dont plus de 32 000 dans les Arènes “, atteste Jean-Paul Fournier. Une affluence plus importante que l’édition précédente le samedi et le dimanche et une fréquentation de touristes étrangers en hausse de 15%.

Cette année, la municipalité est optimiste et s’attend à une fréquentation encore plus importante. ” La présence croissante de nos visiteurs étrangers est un signal fort de l’activité touristique que nous avons observé l’année dernière, avec mon collègue Xavier Douais, délégué adjoint au tourisme. Le taux d’occupation des hôtels de la ville était de 84 %. Certains établissements étaient même complets. Nous espérons faire encore mieux pour cette édition 2024 », explique Frédéric Pastor, délégué adjoint aux festivités, à la tauromachie, aux rapatriés et aux traditions locales.

Le point central de cette édition sera le grand spectacle de reconstitution intitulé « Germanicus et la colère barbare », qui se déroulera dans les arènes de Nîmes. ” Le spectacle commence par la plus grande tragédie que le monde romain ait connue. : le massacre par les tribus germaniques dirigées par Arminius, de 3 légions romaines et des civils qui les accompagnaient, soit environ 25 000 morts. Cette histoire commence en 9 sous le règne d’Auguste et s’achève en 40, peu avant la fin du règne de Caligula. », annonce la municipalité. Trois représentations sont prévues, vendredi 3 mai à 17h30, samedi 4 mai et dimanche 5 mai à 15h30.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV de fortes pluies tombent sur la Belgique ce mardi
NEXT les compagnies doivent annuler 70% des vols à Paris-Orly dimanche, comme samedi