Une femme décède, emportée par une coulée de boue près de Soissons après de fortes pluies

Une femme décède, emportée par une coulée de boue près de Soissons après de fortes pluies
Une femme décède, emportée par une coulée de boue près de Soissons après de fortes pluies

Dans la journée du 1euh En mai, le département de l’Aisne avait été placé en vigilance orange pour les orages qui devaient arriver en fin de journée. Vers minuit, de fortes pluies sont tombées sur la commune de Courmelles, provoquant ruissellements d’eau et coulées de boue le long de la route Château-Thierry. ” Selon les premiers éléments, il s’agirait d’un phénomène de précipitation très localisé. Les coulées de boue proviennent des terres agricoles situées tout autour. L’eau est montée jusqu’à un mètre dans la rue », précise le sous-préfet Damien Tournemire et directeur de cabinet du préfet de l’Aisne.

La façade de la maison n’a pas résisté à la pression de l’eau

Rapidement, sur la partie haute de la route Château-Thierry, l’eau et la boue commencent à s’infiltrer dans les maisons. Le numéro de maison 1467 est particulièrement concerné. ” L’eau a commencé à s’accumuler à l’intérieur et sous la pression, la façade a explosé », souligne le directeur de cabinet du préfet de l’Aisne. Au même moment, l’une des deux habitantes de la maison, une femme de 57 ans, a été emportée par le courant à l’extérieur de sa maison. A l’arrivée des pompiers, le corps de la personne a été retrouvé sans vie. L’autre occupant de la maison, un homme, a été blessé et rapidement pris en charge par les pompiers avant d’être transporté à l’hôpital.

Sur place, le maire de Courmelles a activé son plan communal de protection et un centre d’accueil a été ouvert dans la salle polyvalente de la commune. Au total, les 56 pompiers mobilisés ont évacué 5 personnes. Six heures après les faits, l’eau n’était plus présente dans la rue. Mais une épaisse couche de boue est présente sur la route, ainsi qu’un nombre important de gravats et de meubles provenant de la maison. La circulation est évidemment fermée jusqu’à nouvel ordre. ” C’est un phénomène très localisé, mais très impressionnant. C’est le seul endroit du département où un épisode aussi violent a été enregistré cette nuit. », conclut Damien Tournemire.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cotentin. Nadine s’occupe d’un bar-tabac-épicerie-presse et autres services
NEXT une femme aurait été poignardée à mort