Fermeture de la Polyclinique de Limoges du 3 au 5 juin

Cette décision fait suite à l’annonce du gouvernement concernant la tarification des hôpitaux pour 2024. Les tarifs alloués au secteur privé, annoncés sans consultation préalablesont considérés comme injustes, avec une réévaluation de seulement 0,3% contre 4,3% pour le secteur public. Cette disparité met en danger la capacité des établissements privés à assurer leurs missions de soins.

Un arrêt total de l’activité hospitalière

La FHP, qui représente 35 % de l’activité hospitalière, dénonce cette injustice et décide d’arrêter totalement ses activités à partir du 3 juin pour faire entendre ses inquiétudes.

Cécile Blanc (directrice générale de la polyclinique) : « Plus que d’être en colère, nous sommes très inquiets car nous sommes déjà dans un contexte difficile, tous les établissements de santé, qu’ils soient publics ou privés, nous savons que nous connaissons déjà des difficultés de recrutement. infirmière, aide-soignante, etc… Nous avons un équilibre économique qui est déjà difficile et donc les cliniques ne font pas exception à cela. Ils se trouvent déjà dans une situation difficile depuis plusieurs mois. En 2023 par exemple, on sait que près d’une clinique sur deux est déficitaire, même certaines sont actuellement en liquidation, et donc demain avec cette revalorisation qu’on nous propose de 0,3%. ce qui est 14 fois moins que ce que nous proposons dans le secteur public, nous savons que nous ne ferons pas face à nos coûts qui augmentent massivement, à l’inflation continue et donc nous sommes très très inquiets.

Une situation préoccupante

CB : « Concrètement, nous sommes obligés de montrer que nous ne sommes plus capables de soigner nos patients avec ce qu’on nous donne financièrement et donc on alerte les pouvoirs publics, on alerte nos patients. Nous leur demandons d’aller signer la pétition pour soutenir ce mouvement car encore une fois, si on ne réagit pas, eh bien, on ne pourra plus s’occuper d’eux parce qu’on ne pourra plus continuer à recruter, normalement revaloriser nos employés et investir dans le matériel. Nous sommes vraiment dans une situation très préoccupante. Il faut donc comprendre que notre volonté de nous exprimer est de permettre la pérennité des soins au sein de la Polyclinique.

100 000 patients accueillis chaque année

La Polyclinique de Limoges, fusion des cliniques Chénieux, Émailleurs et Colombier en 2012, est un acteur majeur de l’offre de soins en Haute-Vienne, proposant une large gamme de spécialités médicales et chirurgicales réparties sur deux sites. Il s’agit de premier employeur privé en Haute-Vienne avec 28 000 visites aux urgences par an et 100 000 patients accueillis chaque année.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV dans l’Indre, à la découverte d’un artiste atypique
NEXT un tronçon passe de 120 km/h à 70 km/h – .