Baie-Saint-Paul fait le point un an après

Baie-Saint-Paul fait le point un an après
Descriptive text here

Les inondations du 1euh Mai 2023 a causé des dégâts importants à Baie-Saint-Paul. Selon l’évaluation réalisée par la Ville, 318 dossiers ont été ouverts pour des bâtiments sinistrés.

Sur ce nombre, 90 dossiers concernent des entreprises. Par ailleurs, 177 constats de dégâts ont été établis, ce qui confirme l’ampleur des dégâts. Onze propriétaires et une entreprise ont reçu une indemnité de départ du ministère de la Sécurité publique.

Concernant les démolitions, 30 demandes ont été envoyées et traitées. Il y a neuf résidences démolies en un an. Six dossiers sont en attente de permis tandis que 12 demandes seront traitées ultérieurement. A noter qu’un voisin a décidé d’acheter un bâtiment et de le restaurer, ce qui a permis d’éviter la démolition.

Par ailleurs, 17 demandes ont été adressées au ministère de la Culture et des Communications pour permettre aux sinistrés de rénover leurs bâtiments. Quatre résidences ont également obtenu une somme d’argent pour vacciner leur logement grâce au programme d’aide du Ministère de la Sécurité Publique.

Mandats actuels et futurs

Depuis les inondations, plusieurs mandats d’études ont été accordés, ce qui permettra une meilleure compréhension et une meilleure protection des résidences. La firme Gradian réalise actuellement une étude hydraulique de la rivière Gouffre dans la partie urbaine. Une autre étude est cette fois en cours sur la rivière Mares.

En outre, les travaux de réparation des murs de protection ont également commencé.

D’autres mandats pour les plans conceptuels de réfection des murs de protection le long des rues Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Anne seront accordés au cours des prochaines semaines.

Une firme réalisera également une étude concernant la géomorphologie de la rivière Gouffre. Ce mandat sera bientôt accordé. Une autre étude hydrogéomorphologique pour les rivières du Gouffre, du Bras du Nord-Ouest et pour les ruisseaux du fond de la Baie sera réalisée.

La Ville de Baie-Saint-Paul est en attente d’autorisation pour réaliser des travaux sur l’enrochement devant la station de pompage. Un plan conceptuel pour la reconstruction du mur de protection de la rive droite (derrière les rues Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Anne) fait également partie des actions qui seront réalisées prochainement.

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le contrôle technique est désormais obligatoire, avec 600 solex, il coûterait 30 000 euros au collectionneur beauvaisien
NEXT L’aquaculture est la cause probable de l’extinction du saumon sauvage