le retour record de Sébastien Dhavernas après 32 ans d’absence

Après plus de 30 ans d’absence, l’acteur Sébastien Dhavernas revient sur disque avec une nouvelle proposition, à son image, Vénus en Verseau, qu’il a lancé mercredi soir, entouré de sa famille, à La Sala Rossa.

Ce nouveau disque, qui débarquera sur les plateformes de streaming d’ici une dizaine de jours, comprend cinq compositions originales, dont deux inédites, et cinq reprises qu’il affectionne particulièrement, notamment l’hymne hispanique. Histoire d’amour, qu’il a proposé mercredi soir lors de son lancement, animé par Manuel Tadros.

Le gendre de Sébastien Dhavernas, Maxime Le Flaguais, Sébastien Dhavernas, son épouse, Michèle Deslauriers, leur fille Gabrielle et le conjoint de cette dernière, Maxime Latour, lors du lancement de l’album « Vénus en Verseau », le 1er mai, à La Sala Rossa.

MARIO BEAUREGARD / AGENCE QMI

Lors de cette soirée en présence de son épouse, Michèle Deslauriers, et de leur fille Gabrielle, il a également offert une rediffusion de son succès de 1992 Dépendance ainsi qu’une critique de sa chanson Le triangle.

L’auteur-compositeur, que nous avons vu dans Le temps de la paix, URGENCES, Doute raisonnable ou District 31 et qui a longtemps joué du trombone comme passe-temps, était accompagné sur scène par un petit ensemble de cuivres, auquel s’est ajouté le trompettiste Rémi Cormier.

L’idée de revenir avec un nouvel album à 74 ans, 32 ans après la sortie du premier, lui est venue de sa fille Caroline, actrice, qui a insisté pour qu’il enregistre sa composition. Tu es ma lumière, un morceau qu’il n’avait jamais enregistré.

Rapidement, son passage en studio avec son ami le producteur Jean-Pierre Limoges, avec qui il avait travaillé en 1992, prend la forme d’un EP, puis celui d’un album complet de 10 chansons.

«Cette fois, contrairement à la première fois, j’ai pu mettre mon saisir sur le choix des instruments et des arrangements. […] Et je pense que ma voix est meilleure, avec plus de flexibilité. En 92, j’étais encore à une étape de ma vie où je voulais faire mes preuves», a-t-il déclaré à l’Agence QMI la veille de son lancement.

« C’est un album auquel personne ne s’attend. Je n’ai aucune obligation envers qui que ce soit et donc je me suis dit que j’allais faire ce que j’aime, ce que j’avais le goût de faire”, a ajouté le musicien, qui s’est dit beaucoup plus en confiance cette fois avec son projet musical, plus ciblé. sur les cuivres et le piano que sur les sons rock.

« Pour moi, c’est un peu comme un retour à la maison. Je n’ai aucune pression, c’est juste le plaisir de chanter ! Et j’adore chanter ! Je ferais ça du matin au soir », a-t-il poursuivi en riant.

Sébastien Dhavernas lors du lancement de son 2e album en carrière, « Vénus en Verseau », à La Sala Rossa de Montréal, le 1er mai.

MARIO BEAUREGARD / AGENCE QMI

Les baby-boomers contre-attaquent

Réalisateur de plateaux de doublage depuis plus de 30 ans, Sébastien Dhavernas, qui travaille actuellement à l’écriture d’une nouvelle série TV, se positionne également désormais comme producteur musical indépendant, rôle qu’il affectionne particulièrement, notamment dans l’industrie actuelle.

« Au début, j’étais inquiet. Il y a bien sûr des choses qu’on ne fait plus, qui vont se transformer, mais en même temps, toutes ces plateformes, toutes ces nouvelles technologies permettent beaucoup plus d’indépendance et de création”, a-t-il déclaré. dit tout en soulignant qu’il préférait « la nouvelle méthode ».


Marie-Soleil Tougas, Sébastien Dhavernas, Valérie Gagné et Marcel Leboeuf dans la série « Chop Suey ».

PHOTO AVEC LA COURTOISIE DE CFTM-TV / LES ARCHIVES / LE JOURNAL DE QUÉBEC

« J’ai compris que plus on travaille avec plaisir et confiance, plus il en sortira de belles choses. Je viens d’une génération où c’était un peu plus sévère à l’époque… mais je préfère la façon dont les choses se font aujourd’hui », a-t-il déclaré.

«J’ai décidé d’appeler mon album Vénus en Verseau plutôt que Les baby-boomers contre-attaquent, qui était mon titre provisoire parce que je suis Vénus en Verseau. Vénus, c’est la planète de l’amour, c’est la créativité et la prise de risque et c’est aussi ce que je fais en ce moment», a poursuivi l’artiste née sous le signe du Verseau, qui aimerait un jour monter un spectacle pour les théâtres québécois. ainsi qu’au Costa Rica, où il a eu l’occasion de se produire cet hiver.

L’album Vénus en Verseau est disponible sur Bandcamp. Il sortira sur les plateformes de streaming le 10 mai.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Margaux Maurice incroyable ! – .
NEXT Dans l’Orne, un nouveau médecin rejoint le centre de santé du Val-au-Perche