revivez les manifestations

A l’occasion de la fête du Travail, mercredi 1er mai, des rassemblements sont organisés, à l’appel de la CGT, dans plusieurs villes du Cher.

En résumé :

  • A Bourges : le rendez-vous a été donné à 9h30, place Malus, pour un « dépôt de gerbes à la mémoire des militants victimes du nazisme ». Puis, à 10h30, le cortège s’est élancé de la place Malus pour défiler. Selon les syndicats, 320 personnes ont été mobilisées ; 330 selon les forces de l’ordre.
  • A Vierzon, le rassemblement a débuté à 10h30 place de la Résistance. La police a dénombré 250 personnes, 310 pour les syndicats.
  • A Saint-Amand-Montrond, le rendez-vous a été donné à 10 heures, Place Carrée. Une soixantaine de personnes ont été mobilisées selon la police, 80 selon la CGT.
  • A Saint-Florent-sur-Cher, la mobilisation a eu lieu dès 10h30, place de la République. Près de 55 personnes ont été dénombrées.

En direct :

12h15 | La mobilisation devrait se poursuivre jusqu’à 13 heures à Vierzon

Le cortège est arrivé devant l’auditorium. Les manifestants, moins nombreux en raison de la pluie incessante, partagent un verre : « C’est une journée de mémoire par rapport à l’ensemble du contexte actuel. C’est l’occasion pour nous d’affirmer notre philosophie en vue des élections européennes, mais aussi d’afficher notre alliance contre l’extrême droite. Nous sommes plus de 300 aujourd’hui, preuve d’une prise de conscience générale », déclare Tony Lottin, secrétaire de l’organisation CGT. .

12 heures | Le cortège Berruyer se dissipe place Malus

11h54 | Nouveau collectif à Saint-Amand-Montrond

Lors de la mobilisation, Georges Lafosse a annoncé la création d’un collectif pour la paix, à Saint-Amand-Montrond. « Nous sommes une dizaine derrière sa création. Nous souhaitons qu’il s’étende géographiquement à Boischaut mais aussi en nombre de personnes. Pour l’instant, ce n’est qu’un embryon. Ce collectif organisera des événements, des moments publics, des débats et distribuera des tracts Nous voulons mobiliser l’opinion publique. Nous ne pouvons imaginer vivre heureux dans un monde où les menaces de guerre sont permanentes. Tout l’argent dépensé en armement serait plus utile ailleurs. .»

11h48 | Près de 300 manifestants à Vierzon selon les syndicats

Selon la CGT, 310 manifestants sont présents à Vierzon. « Des gens ont rejoint le cortège en chemin », confirme Yann Journet, secrétaire général du syndicat CGT des territoriaux de Vierzon.

11h43 | La mobilisation est terminée à Saint-Amand-Montrond

11h35 | Appel à la mobilisation

David Bouquet, secrétaire adjoint CGT à Vierzon, appelle à la mobilisation à la mi-octobre pour « soutenir nos cinq camarades CGT qui subissent la répression gouvernementale ».

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Nicolas Sansu, député de la deuxième circonscription du Cher (PCF) et ancien maire de Vierzon, est présent dans le cortège.

11h28 | Dépôt de couronne

Une gerbe a été déposée devant le mur des fusillés le 8 juin 1944 à Saint-Amand-Montrond. Une minute de silence a été observée.

11h25 |Le cortège Berruyer s’arrête devant l’Assurance Maladie

0181b6223d.jpg

11h20 | Départ de l’événement à Vierzon

Le cortège de Vierzon a quitté la place de la Résistance, et se dirige vers l’auditorium au rythme des chants et des sifflets contestataires. « La guerre, le climat, l’inflation, le capitalisme ruinent la société, il faut la renverser »

11h16 | Le cortège Saint-Amandois s’est élancé

Près de 65 personnes sont mobilisées selon le décompte de notre journaliste sur place. Le cortège se dirige vers le monument aux morts. 4186fa1902.jpg

11h15 | Mobilisation aussi à Vierzon

Les manifestants de la CGT et de Lutte ouvrière sont mobilisés place de la Résistance à Vierzon. Pas moins de 200 manifestants, selon le décompte de notre journaliste sur place, équipés de parapluies, ont répondu présents, pour « la défense de leurs droits ».

David Bouquet, secrétaire adjoint à l’organisation de la CGT, entame un discours de lancement de la mobilisation : « Le 1er mai est un jour de grève, d’action et de manifestation spéciale. »

70f4e7a189.jpg

11h07 | Les agriculteurs mobilisés

Jean-Paul Chauvelot, de la Confédération paysanne, dans le cortège Saint-Amandois : « Les réponses du gouvernement aux préoccupations des agriculteurs sont similaires à celles de la FNSEA. Nos collègues ne vont pas bien. Aujourd’hui, 200 exploitations agricoles disparaissent par semaine en France. »

Lisez ici les dernières mesures gouvernementales.

11h02 | « Il faut conserver nos services publics locaux »

Kevin Dupleix, co-secrétaire de la FSU du Cher : « En France, l’exécutif enchaîne les milliards d’économies budgétaires. Le pouvoir en place s’en prend à l’ensemble du monde du travail, aux salariés et aux privés d’emploi. Vingt milliards de coupes budgétaires sont prévues pour 2024. Dans le Cher, 19 postes de primaire ont été supprimés. Nous devons conserver nos services publics locaux. »

Pour en savoir plus, cliquez ici.

c8c8361524.jpg

11h00 | Environ 270 personnes à Bourges

Selon un premier décompte de notre journaliste sur place, 270 personnes ont commencé la manifestation à Bourges.

10h50 | « Arrêtez le massacre à Gaza »

A Bourges, Elizabeth, retraitée, drapeau de la Lutte ouvrière à la main, balaye les raisons de sa colère : « Les politiques rongent ce que les travailleurs ont acquis : les retraites, le RSA, la Sécurité sociale. » Dénonçant un climat social délétère, elle n’oublie pas une pensée pour l’actualité internationale et pour « les résistants de Gaza », arborant un badge « Stop au massacre à Gaza ». Des drapeaux palestiniens sont également visibles.8ae3846ac2.jpg

10h43 | « Appel intersyndical »

Dominique Larduinat, représentante du syndicat local CGT de Saint-Amand-Montrond : « C’est un appel intersyndical. Les syndicats qui voulaient venir sont là (FSU, Confédération paysanne, NDLR).» C’est « toujours les mêmes revendications sur la question des retraites. On voit bien qu’il y a très peu de seniors au travail, et ce n’est pas l’objectif. En revanche, l’objectif du gouvernement est de leur donner la pension la plus basse.»

Concernant la réforme de l’assurance chômage, Dominique Larduinat présente : « Le Cher est le site pilote du RSA conditionnel. Saint-Amand-Montrond est le site pilote de France Travail, avec une série de mesures visant à abaisser les droits des travailleurs du privé. “emploi. Nous devons traiter les personnes privées d’emploi avec un peu d’humanité.»

10h39 | Des demandes multiples

Education, agriculture, social : les sujets comme les drapeaux s’entremêlent pour ce 1er mai à Bourges. 5499fc63ef.jpg

10h31 | La carte scolaire parmi les revendications

Au cœur de la « colère » évoquée à Bourges : la carte scolaire pour la prochaine rentrée.

Pour en savoir plus, cliquez ici. 3c4213a230.jpg

10h27 | “La colère n’en est pas moins visible”

A Bourges, un an après une mobilisation extraordinaire dans un contexte de manifestations contre la réforme des retraites, Sébastien Martineau, délégué départemental CGT, refuse la comparaison : « La colère n’en est pas moins visible et la mobilisation reste là. Il suffit de faire la différence entre une bataille immense et un contexte où les salariés ont la tête sous l’eau, où les salaires n’augmentent pas, où les prix s’envolent.

Sur la réforme des retraites : « Non, elle n’est toujours pas votée. Et il faut aussi faire le lien entre retraites et assurance chômage. C’est un double coup dur pour certains. On continue de précariser les travailleurs, notamment les personnes âgées dont on connaît les difficultés à trouver un emploi. Le gouvernement utilise tous les leviers pour violer nos droits. C’est une période très compliquée.

10h25 | Soutien à Gaza et retraite à 60 ans

A Saint-Amand-Montrond, les mobilisés réclament la retraite à 60 ans, et pointent du doigt « le silence face au génocide à Gaza ». f7248defc2.jpg

10h17 | Dépôt de couronne

A Bourges, la cérémonie a débuté par le dépôt d’une gerbe en hommage aux victimes du nazisme. “L’histoire ne se répète pas, mais elle bégaie”, a déclaré Sébastien Martineau, délégué départemental CGT, en référence à l’actualité. Une couronne, ces dernières années, déposée par Maurice Renaudat, ancien résistant, décédé le 18 août.

1cf6e33a3e.jpg

Une plaque commémorative a été inaugurée en son honneur et sera apposée sur le mur de l’union départementale, « faute d’avoir reçu des retours de la municipalité pour nommer l’ouverture du boulevard Lahitolle de ce nom ». Un hommage à une personnalité « attachante quoique impressionnante » qui a ému son fils Jean-Pierre Renaudat.

10h15 | Un peu de muguet

Comme chaque année, les mobilisés, décorés d’un brin de muguet, ont prévu de s’arrêter aux monuments aux morts de Saint-Amand-Montrond.

ea8759b9e7.jpg

10h10 | Saint-Amand-Montrond

Une soixantaine de personnes sont présentes place de la République à Saint-Amand-Montrond, malgré la pluie.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 17 sur 492 approuvés, Sadiki souligne les lacunes
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités