Après 360 ans, la Citadelle de Marseille ouvrira ses portes au public

Après 360 ans, la Citadelle de Marseille ouvrira ses portes au public
Après 360 ans, la Citadelle de Marseille ouvrira ses portes au public

C’est un monument que tout le monde connaît à Marseille, mais que peu de personnes ont pu visiter. Après 360 ans d’activité militaire, la citadelle de Marseille, ou plutôt le Fort Saint-Nicolas, dominant le Vieux-Port, ouvrira ses portes au grand public. Déjà ouverte ponctuellement au public pour des occasions ponctuelles, comme les journées du patrimoine, la Citadelle a pour vocation de devenir “un lieu de vie dans lequel Marseillais et touristes pourront venir se détendre, mais aussi profiter de la programmation culturelle et des visites historiques”, explique Mathilde Rubinstein, directeur adjoint de l’association gestionnaire du site.

“Nous savons que nous serons le prochain endroit où les gens iront boire un verre en regardant le coucher de soleil sur la mer et le port”, sourit le directeur de l’association Citadelle de Marseille, créée au sein du groupe SOS, spécialisé dans en entrepreneuriat social. Le projet de rénovation de la Citadelle a notamment bénéficié du dispositif Mission Patrimoine.

Le roi, la Révolution, Napoléon et les nazis

La Citadelle ouvrira ses portes au public tous les week-ends du mois de mai, puis cinq jours par semaine, jusqu’à la tombée de la nuit, à partir du mois de juin. Symbole de l’autorité royale depuis sa construction sous Louis XIV, le fort fut partiellement détruit par les révolutionnaires en 1789, puis restauré par Napoléon.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut utilisé par le régime de Vichy – qui y fit notamment emprisonner l’ancien ministre Jean Zay – puis par les occupants nazis, avant d’être récupéré par l’armée française pour en faire un laboratoire de recherche sur les maladies tropicales. La Citadelle a finalement été léguée par l’armée à la ville de Marseille en 2010.

Classé « monument historique » en 1967, les premiers travaux de restauration ont débuté en 2003 sous l’égide de l’association « Acta Vista », spécialisée dans ce type de projets auprès de personnes en situation précaire. Cette première étape de rénovation atteinte, la ville de Marseille a délégué la gestion du fort à l’association « Citadelle de Marseille » en 2021.

Lire aussi :

#Belgique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Au chevet des vignerons du Lot, Carole Delga annonce la création de nouvelles aides
NEXT Débordement lors d’une démonstration sur un site géothermique