un jeune membre d’un gang de rue va passer 5 ans de prison

un jeune membre d’un gang de rue va passer 5 ans de prison
Descriptive text here

Un jeune membre d’un gang de rue qui s’est précipité sur les policiers puis a tenté de fuir les policiers en se filmant sur Snapchat, alors qu’il était armé, vient d’être condamné à 5 ans de prison.

• Lire aussi : « Putain de SWAT ! » ; il se filme après avoir fui la GTI et jeté son arme par la vitre de sa voiture

« Il a fui la police à toute vitesse dans un quartier résidentiel. En plein jour, il s’est débarrassé de son sac contenant son arme chargée en le jetant sur un terrain résidentiel», a rappelé la juge Flavia Longo en condamnant Grolls Septus ce mercredi au palais de justice de Montréal.

Septus, 24 ans, est membre du gang de rue « Pop Team/Zone 43 » qui opère dans le secteur Montréal-Nord. Rappeur amateur à ses heures perdues, il apparaît dans des vidéos où il fait référence à ses amis criminalisés, en plus d’utiliser des termes typiques des gangs de rue.

« Pour porter le nom Pop, il faut avoir tiré avec une arme à feu », a expliqué au tribunal un expert policier.

“À pleine vitesse”

Ce n’est cependant pas pour ses chansons que Septus a été arrêté, mais plutôt pour sa série de crimes qu’il a commis en juillet 2020.

A l’époque, la police le recherchait dans le cadre d’une tentative de meurtre. Et quand le Groupe d’intervention tactique [GTI] La police de Montréal a tenté de l’intercepter, il s’est enfui dans sa BMW.

“Il s’est précipité sur deux policiers, et s’est enfui en roulant à toute vitesse”, a expliqué le juge, précisant que les policiers ont alors mis fin à la course-poursuite pour des raisons de sécurité.

Septus, de son côté, avait posté des vidéos sur son compte Snapchat, où il criait des vulgarités, comme « Fuck SWAT [GTI]» ou « Vous êtes tous des mouchards [des délateurs]». Mais s’il pensait avoir réussi à échapper aux autorités, la réalité l’a rattrapé quelques heures plus tard, lorsqu’il a été intercepté le long de l’autoroute 20, en direction de l’Ontario.

Son arme à feu chargée, qu’il avait jetée lors de sa fuite, a été retrouvée.

L’arme chargée de Grolls Septus a été retrouvée dans un sac Gucci par un ouvrier.

Photo déposée au tribunal

Expert des gangs de rue

Au terme de son procès, il a été reconnu coupable de possession d’une arme prohibée avec des munitions, de fuite et de voies de fait armées contre un agent de la paix.

Pour moisont Geneviève Bélanger et Philippe Vallières-Roland de la Couronne, Septus méritaient huit ans d’incarcération.

L’accusé défendu par Me Dominic Côté, de son côté, a proposé une peine de trois ans. Car même si l’accusé s’affichait fièrement comme membre d’un gang de rue sur internet, il se gardait bien de se pavaner avec cette étiquette devant le tribunal. La Couronne a dû faire témoigner un expert qui a convaincu le juge que Septus était bien connecté à « Pop Team/Zone 43 ».

Compte tenu de la détention provisoire, Septus n’a plus qu’environ 19 mois à purger, après quoi il devra purger une probation de trois ans.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Evasions végétales en Loire-Atlantique – Côté jardin de Paris
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités