SÉNÉGAL-EDUCATION-FÊTE DU TRAVAIL / A Dahra, le SELS appelle à l’éradication des abris temporaires – Agence de Presse Sénégalaise – .

Linguère, 1er mai (APS) – La section Dahra Djoloff du Syndicat des enseignants libres a réclamé, mercredi, par la voix de son secrétaire général, Doudou Gning, l’éradication des abris temporaires et l’érection de la circonscription pédagogique de la commune en Inspection de l’Éducation et de la Formation (IEF). ).

“La section SELS de Dahra Djoloff, dans le département de Linguère, appelle à l’éradication des abris provisoires et à l’érection du district scolaire de la commune en IEF”, a déclaré Doudou Gning, mercredi, à l’occasion de la célébration de l’Internationale Fête du travail.

Il a souligné que « les abris temporaires nuisent à l’enseignement et à l’apprentissage, en particulier dans les écoles primaires ». Ces refuges sont nombreux dans les territoires communaux, ainsi que dans les zones éducatives polarisées, a-t-il déploré.

Le responsable syndical a également insisté sur « la nécessité » de créer la circonscription scolaire de Dahra en inspection de l’éducation et de la formation.

“Plusieurs raisons comme l’essor démographique de la ville, le poids numérique des acteurs de l’éducation, l’efficacité des formations au profit des enseignants justifient cet appel urgent au nouveau régime”, a-t-il expliqué.

“Les enseignants invitent le gouvernement à revoir le statut des décideurs qui vivent dans la pauvreté après leur retraite”, a-t-il ajouté.

La section SELS de Dahra a organisé une randonnée, partant de l’entrée jusqu’à la sortie de la ville sur la route nationale. Cette marche, qui s’est déroulée sur une distance de 2 kilomètres aller et retour, était encadrée par la gendarmerie nationale, en compagnie des pompiers et des autorités médicales de la commune.

A l’issue de cette randonnée, les enseignants ont remis une note au sous-préfet de Sagatta Djoloff, Bocar Coulibaly, qui a salué « cette belle démarche des enseignants », les invitant à « faire preuve de patience ».

Il s’est engagé « à transmettre le mémorandum aux autorités administratives hiérarchiques, notamment le gouverneur de la région de Louga ».

ND/DS/OID/SMD

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le conseil départemental de l’Orne organise le forum du patrimoine « Participer est essentiel »
NEXT faire réfléchir les petits bandits