SÉNÉGAL-FORMATION-DÉFIS / L’État veut faire de l’enseignement technique un levier d’amélioration de l’employabilité (tutorat) – Agence de Presse sénégalaise

Dakar, 1euh Mai (APS) – Le directeur des ressources humaines du ministère de la Formation professionnelle, Sidy Faty Ndiaye a révélé, mercredi, que les nouvelles autorités du Sénégal ont l’ambition de faire de l’enseignement technique et de la formation professionnelle un levier d’amélioration de l’employabilité des diplômés.

« Le ministre m’a chargé de vous dire que le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a l’ambition de faire de l’enseignement technique et de la formation professionnelle un levier d’industrialisation, de valorisation des ressources et d’amélioration de l’employabilité des diplômés », a déclaré Sidy Faty Ndiaye. .

Il s’est exprimé lors de la célébration de la Fête du Travail organisée par le Syndicat de l’Enseignement Professionnel et Technique autour du thème « la carrière dans la fonction publique sénégalaise » et les défis et enjeux actuels pour l’émergence de la formation professionnelle et technique ».

Sidy Faty Ndiaye a félicité les syndicalistes pour le thème choisi et qui, selon lui, « montre à suffisance votre compréhension du contexte et votre engagement à œuvrer pour aborder les enjeux de la formation professionnelle et technique ».

Le secrétaire général du Syndicat de l’enseignement professionnel et technique a présenté le secteur de la formation professionnelle comme un « secteur d’avenir qui pourrait participer à l’industrialisation du Sénégal ».

« Tout le monde sait que toutes les politiques actuelles visent l’emploi des jeunes. Mais on ne peut pas parler d’emploi sans un secteur d’enseignement professionnel et technique fort », a insisté Amar Kane.

BB/CMS

#Sénégal

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Il y a 176 ans, l’esclavage était aboli en Guadeloupe
NEXT Cette plage urbaine de Montréal fait son grand retour et signale l’arrivée de l’été