JUSTICE. Peine de prison avec sursis pour violences et rébellion

JUSTICE. Peine de prison avec sursis pour violences et rébellion
Descriptive text here

« Je ne me suis pas bien comporté, j’ai résisté pour ne pas être menotté devant ma fille et ma femme. » A la barre du tribunal de Saint-Nazaire, mardi 30 avril, le prévenu de 28 ans a fait amende honorable. Le 7 novembre 2023, alors qu’il se trouvait chez la mère de sa fille, dont il était séparé depuis deux mois et qu’il empêchait de quitter le logement, la police, appelée par la jeune femme, est intervenue.

Sous l’influence de l’alcool et de stupéfiants, l’homme a déclaré au tribunal qu’il ne contrôlait plus ce qu’il faisait : des trois policiers qui ont tenté de le contrôler, l’un d’eux a reçu un coup à la tête. jambe et se fait mordre la main. Blessures ayant entraîné dix jours d’incapacité totale de travail. « À ce moment-là, je me sentais comme une victime. Aujourd’hui, je sais que tout est de ma faute. admet-il, contestant seulement la morsure.

“Il me soupçonnait de le tromper”

Le conjoint confirme que « La consommation d’alcool et de drogues le rendait paranoïaque. Il me soupçonnait de le tromper. La veille de son arrestation, elle avait reçu un coup de poing au visage. “Je suis content qu’il ait arrêté de boire” elle se donne le temps de réfléchir à une éventuelle reprise de la vie de couple. Elle veut que son enfant voie son père. Le procureur Le Fur est sceptique. Outre une suspension probatoire pour soins et travail, elle impose au prévenu de se voir interdire de se présenter au domicile de son ex-conjointe.

Ce que prononce le tribunal, ainsi que dix mois de prison avec sursis probatoire et l’obligation de suivre un parcours de responsabilisation pour la prévention et la lutte contre les violences intrafamiliales. Il devra verser, pour les dégâts, 300 € à deux policiers, 800 € au troisième, le plus blessé. Il devra également rembourser à l’État le coût de l’arrêt de travail du fonctionnaire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vent de renouveau au centre-ville de Jonquière
NEXT le projet d’agrandissement du centre de santé Coronaries en attente