Une escale de cinq jours pour le bâtiment de la Marine nationale Beautemps-Beaupré

Une escale de cinq jours pour le bâtiment de la Marine nationale Beautemps-Beaupré
Descriptive text here

Le navire hydroocéanographique Beautemps-Beaupré a pris le large ce mercredi matin après avoir passé plusieurs jours au port de Saint-Pierre. Dans quinze jours, le navire accostera à Saint John, à Terre-Neuve, puis poursuivra son voyage vers le Groenland.

Le Beautemps-Beaupré quitte Saint-Pierre ce mercredi 1er mai pour cartographier les fonds marins.

Après avoir passé plusieurs jours au contact de la population en accueillant le public à bord du navire hydro-océanographique, il est temps de reprendre ses missions. Des missions que l’équipage, composé de 35 hommes et 15 femmes, effectue 220 jours par an.

A lire aussi : Charles-François Beautemps-Beaupré aurait-il visité Saint-Pierre et Miquelon en 1822 ?

Le navire de la Marine nationale rend hommage au célèbre hydrographe français nommé Charles-François Beautemps-Beaupré.

Basée à Brest, elle est en service depuis 2003 et réalise des missions hydrographiques et océanographiques d’intérêt militaire à proximité des côtes ou en haute mer.

Visite guidée du bâtiment de la Marine Nationale avec Leïla Derouet et Inès Apetovi. Notre équipe est en compagnie du Commandant Pierre Sithamma.

©saintpierreetmiquelon

Le public était également invité à découvrir les richesses du navire hydrographique et océanographique comme les instruments utilisés par l’équipage lors des différentes missions.

Durant deux après-midi, les curieux ont eu l’occasion de se rapprocher du quotidien des marins de la Marine nationale faisant escale dans l’archipel.

A lire aussi : Le Saint-Pierrais Noah Le Priol, un des rares marins à avoir choisi la voie d’officier électrotechnicien

Suite de la visite guidée avec Leïla Derouet, Inès Apetovi et Matéo Stéphan.

©saintpierreetmiquelon

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Leila Benali à Paris pour discuter de la transition énergétique
NEXT le village de Poigny-la-Forêt plonge ce week-end dans l’époque médiévale