un immense cortège dans les rues de Lille

un immense cortège dans les rues de Lille
un immense cortège dans les rues de Lille

Place de la Solidarité, à Wazemmes, la Brigade du Métro s’est installée dans l’ancienne fontaine « serpent ». Armée de cuivres et de percussions, la fanfare Monsoise – elle compte 200 musiciens – donne le ton de ce 1er mai à Lille. Le cortège, auquel a participé Martine Aubry, s’étend sur toute la rue des Postes sous un délicieux soleil. Pas de métro, tram ou bus dans la métropole aujourd’hui (comme chaque année). Pourtant, les manifestants sont là en nombre. Fidèle au rassemblement derrière les grandes forces syndicales en apparente unité. Au milieu des banderoles flottent quelques drapeaux palestiniens. Pêle-mêle sur les épaules, les enfants et les keffiehs.

Enseignant-chercheur, Vincent tient dans ses bras son petit Zacharie, 3 ans. La principale revendication de l’homme : faire le cortège sur son nouveau vélo. ” C’est un moment important même si je n’ai aucun droit pour moi personnellement. Je me sens solidaire, surtout quand je vois à quel point les conditions de travail se dégradent, notamment à l’hôpital. », confie ce trentenaire.

Martine Aubry, Fabien Roussel et Le Pap 40

Parmi les personnalités politiques, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, tombe dans les bras des militants. Là Bella Ciao porte la foule des manifestants, où Pap 40 fait également campagne. Toujours aussi fou, Alessandro di Giuseppe, prédicateur de l’Église de la Très Sainte Consommation, harangue la foule juchée sur un PAV en verre : ” Salut les écologistes, arrêtez de recycler le verre, jetez-le dans la nature, ça crée des emplois ! »

Plus loin, les artistes-auteurs réclament l’ouverture du droit à l’assurance chômage : « Nous sommes là pour dire que la culture et l’art génèrent beaucoup d’argent grâce à nos œuvres mais nous sommes un peu oubliés des réalisations sociales », raconte Clio, réalisatrice, qui défile avec une trentaine de personnes travaillant dans la création.

Salaires, pouvoir d’achat, profits indécents… Des slogans contre l’austérité ont été brandis tout au long du cortège, qui faisait également écho à de nombreux messages antiracistes à l’approche des élections européennes.

#Maroc

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « quand son amie est revenue, elle n’était plus là »
NEXT Porter ajoute une liaison sans escale Toronto-Pearson – Phoenix