Un joueur du futur bientôt signé par les Girondins ? – .

Un joueur du futur bientôt signé par les Girondins ? – .
Descriptive text here

Publié le 01/05/2024 à 10h01
1 minute de lecture

Passionné de sport et plus particulièrement de football depuis ma petite enfance.


En savoir plus

Saison à oublier pour les Marine et Blanc qui, avec le maintien quasi acquis, vont pouvoir se concentrer sur la préparation de la saison prochaine. Dans cette optique, les dirigeants bordelais ont tendance à miser leur avenir sur les jeunes entreprises. En effet, un nouvel espoir vient d’être enrôlé dans le projet des Girondins.

>>>>>>

© Twitter officiel des Girondins de Bordeaux

La saison 2022-2023 de Ligue 2 des Girondins de Bordeaux aura laissé de sérieuses séquelles dans l’esprit des Marine et Blanc lors de l’exercice 2023-2024. Forcément touchés par l’échec de la remontée en Ligue 1 l’an dernier, les Bordelais n’ont jamais su trouver leur rythme de croisière en Ligue 2 cette saison. Loin du groupe de tête dans la course à la montée, les joueurs d’Albert Riera doivent tout mettre en œuvre pour assurer leur survie lors de la prochaine journée de championnat. Par la suite, les Girondins pourront passer à la préparation du prochain épisode de Ligue 2 qui débutera le 16 août. A quelques mois du mercato estival, la direction bordelaise a déjà œuvré à étoffer le groupe d’Albert Riera.

Angel Chiesa en procès !

Le jeune défenseur central français de 19 ans vient d’être testé pendant une semaine par les Girondins de Bordeaux. Ange Chiesa, sous contrat avec le Paris FC jusqu’en juin 2024, est dans les cartons de plusieurs clubs, dont les Girondins de Bordeaux. Prometteuse mais n’ayant pas encore exploité tout son potentiel, cette semaine s’annonce cruciale pour le joueur afin de réussir dans la réserve des Girondins.

Si d’aventure ce test apporte satisfaction au staff de Marine et Blanc, une arrivée pourrait être envisagée cet été en fin de contrat avec le club parisien. À suivre…

#Maroc

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cherbourg-en-Cotentin. Pourquoi Presqu’île en fleurs est « l’un des plus beaux événements du pays »
NEXT La Ville de Genève se veut durable pour la « toux »