Banquets pour sensibiliser à la question climatique

Banquets pour sensibiliser à la question climatique
Banquets pour sensibiliser à la question climatique

Organisés pour la première fois l’année dernière, les banquets urbains de la Ville de Genève sont de retour cette année. Quatre nouvelles éditions auront lieu en mai. Ces moments de partage seront l’occasion de promouvoir les produits locaux, a noté mercredi la Ville de Genève.

Diverses activités sont prévues pour animer les événements. Il y aura des stands de sensibilisation à l’alimentation durable, des ateliers participatifs de jardinage ou de lactofermentation, des présentations de mode durable, des explications sur la réutilisation des objets, le tout accompagné de musique.

Ces banquets permettent aux habitants de se réapproprier leur espace public. Ils constituent également un excellent moyen de faire passer un message. La Ville de Genève met en avant des thématiques liées au climat. Elle souhaite notamment montrer comment un changement des habitudes alimentaires peut améliorer la situation.

En Suisse, l’alimentation est responsable de près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre, dues principalement aux modes de production, mais aussi aux modes de transformation, de transport, de distribution et de préparation, souligne la municipalité. Toutefois, des mesures simples peuvent limiter cet impact.

La Ville de Genève met un accent particulier sur la réduction du gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, une personne jette 100 kilos de nourriture par an. Un deuxième geste relativement simple consiste à modifier le contenu de l’assiette, en consommant des produits locaux de saison et en limitant la consommation de produits carnés.

Les banquets auront lieu dans quatre districts. Samedi prochain, les Acacias accueilleront l’événement. Le mercredi 15 mai, le banquet aura lieu à Champel. Le samedi 25 mai, les Pâquis seront investis. Enfin, le vendredi 31 mai, ce seront les Eaux-Vives qui prendront le relais.

/ATS

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV comment le dernier abattoir des Landes a été sauvé de la disparition
NEXT La FIFA parle d’un « festival » mondial des moins de 15 ans