« Les Noces de Figaro » à Marseille, la grâce sans gravité

« Les Noces de Figaro » à Marseille, la grâce sans gravité
« Les Noces de Figaro » à Marseille, la grâce sans gravité

Lors de la présentation au public de la prochaine saison de l’Opéra de Marseille, son directeur, Maurice Xiberras, était très fier de présenter six opéras (sept avec le Requiem de Verdi), dans ce joyau Art Déco au cœur du Vieux-Port ; et autant d’opérettes à l’Odéon qui, sur la « Canne-cane-cane-cane-bière », en est le complément naturel. Il n’a pas hésité à souligner que d’autres maisons, bien mieux loties (suivez son regard), peinent à réaliser deux ou trois productions par an. Sans parler du très riche Aix Festival au bord de la faillite. Et sans oublier qu’à l’Opéra de Paris la place coûte deux fois plus cher.

Réalisateur à l’ancienne, Xiberras est un enfant du bal. Ancien chanteur, il connaît la maison du sol au plafond, possède un bon réseau artistique et connaît les voitures…

Le bulletin culturel

Tous les mercredis à 16h

Recevez l’actualité culturelle de la semaine à ne pas manquer ainsi que des Enquêtes, décryptages, portraits, tendances…

MERCI !
Votre inscription a été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

#Belgique

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ces deux jeunes auraient poussé un restaurateur à fermer ses portes
NEXT La consommation énergétique de l’État augmente de 10 milliards de francs CFA