rencontre entre lycéens et seniors, un devoir commun à Pontoise

rencontre entre lycéens et seniors, un devoir commun à Pontoise
Descriptive text here

Par Fabrice Cahen
Publié le

1er 24 mai à 12h56

Voir mon actualité
Suivre La Gazette du Val d’Oise

Il s’agit d’un exercice désormais intégré au programme scolaire des élèves de borne ST2S (sciences et technologies de la santé et sociales) du lycée Camille-Pissarro de Pontoise (Val-d’Oise).

Échange de travail entre adolescents et seniors de Quartier du Louvrais a été lancé en 2023.

Débat Kawa

La deuxième édition a tenu son grand oral le jeudi 25 avril 2024, lors d’un rassemblement au Caméléon, où étudiants et résidents ont présenté le résultat de leurs travaux.

Chaque année, des enseignants de sciences et technologies médico-sociales organisent une exposition liée aux personnes âgées.

« En 2023, nous avons travaillé autour des stéréotypes. En 2024, nous sommes revenus sur le sujet, élargi à l’ensemble de la population », explique Latifa Touati, la professeure à l’origine de l’échange entre générations.

L’orientation professionnelle choisie par les étudiants ST2S conduit à un intérêt pour les politiques sociales et de santé.

« Les personnes âgées, la famille et l’enfant sont les publics cibles de notre démarche », ajoute l’enseignante.

Vidéos : actuellement sur Actu

« Les personnes âgées sont souvent perçues par les jeunes comme dépendantes et séniles »

Prouver, à travers un moment d’échange, que les seniors sont toujours énergiques, actifs et ouverts aux plus jeunes fait aussi partie de la démarche.

Corde à linge

Dans la salle Caméléon, une corde à linge était accrochée sur laquelle étudiants et seniors épinglaient des photos, des poèmes et des textes liés à la Semaine Bleue.

L’édition 2024 était organisée autour d’un « kawa-débat ».

Les jeunes et les seniors ont lancé le débat sur le thème de la place des personnes âgées dans la société.

«Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises», raconte un riverain impliqué dans l’action.

« Nous envisageons d’organiser un boom des années 80 », confie un étudiant.

Les élues Marie-Claude Cabbarus, députée et Marie-Christine Déjardin, conseillère municipale responsable des Aînés étaient présentes.

Députée (Renaissance) Émilie Chandler est également venu voir l’exposition.

Lycéens et terminales lui ont demandé d’assister à une audience au tribunal de Pontoise.

Une visite à l’Assemblée nationale est également en préparation.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deux agents de Bruxelles-Propreté licenciés pour… 50 euros de pourboire ! – .
NEXT le cauchemar d’une famille montréalaise