Succès pour le premier forum dédié à la reconversion professionnelle organisé par la CCI de Bordeaux

Succès pour le premier forum dédié à la reconversion professionnelle organisé par la CCI de Bordeaux
Descriptive text here

Ils sont demandeurs d’emploi (60 %) ou salariés (40 %) de tous âges et partagent une ambition commune : donner une nouvelle orientation à leur parcours professionnel « pour être heureux au travail », quand le Covid a rebattu les cartes. .

Ils sont demandeurs d’emploi (60%) ou salariés (40%) de tous âges et partagent une ambition commune : donner une nouvelle orientation à leur parcours professionnel « pour être heureux au travail », quand le Covid a rebattu les cartes des aspirations et des aspirations personnelles. attentes. Mais face à leur volonté, un mur de questions se dresse, « à mesure qu’ils sortent de leur zone de confort », constate Lucy Bret, responsable de la formation continue au Campus du Lac. Du financement, à leurs compétences acquises, en passant par le contenu des formations, et l’accompagnement lors de la reconversion professionnelle, « les demandes d’informations sont multiples et variées », constate Malika Ouhammoun, chargée de développer les programmes tertiaires au Campus du Lac.

Des réponses concrètes

C’est pour répondre à cette demande de la région que la CCI de Bordeaux a organisé, mardi 30 avril, le 1er Forum dédié à la reconversion professionnelle. Dans un même lieu, le Campus du Lac, une vingtaine de partenaires de l’emploi et de la formation ont été réunis « pour mettre en valeur le champ des possibles et apporter des réponses concrètes », alors que le monde du travail est devenu protéiforme. Au premier rang desquels France Travail, Transitions Pro et Avenir Actifs, les principaux acteurs financiers.

Les CFA font évidemment partie de cette journée comme les opérateurs de compétences « venus parler des métiers en tension », quand les cabinets de conseil ouvrent aux visiteurs les perspectives de mieux comprendre leurs compétences acquises et celles à acquérir pour viabiliser leur projet de reconversion. . « Parce que, constate Lucy Bret, beaucoup ont besoin d’être rassurés et accompagnés dans cette démarche qu’ils ont entamée seuls. » La question d’un retour rapide et durable à l’emploi est au cœur de leurs préoccupations.

Avec « plus de 130 personnes inscrites » pour cette première journée, le succès est au rendez-vous pour les organisateurs qui annoncent la reconduction du Forum l’année prochaine.

#Maroc

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV perchée à 1 250 mètres d’altitude, cette commune est reconnue pour la qualité de son accueil
NEXT Reflextime, une entreprise du Puy-de-Dôme présente au 8ème salon VivaTech à Paris