L’Algérie lance le Maghreb à trois sans le Maroc et la Mauritanie

L’Algérie lance le Maghreb à trois sans le Maroc et la Mauritanie
L’Algérie lance le Maghreb à trois sans le Maroc et la Mauritanie

Dimanche 3 mars, la capitale algérienne a accueilli un sommet réunissant trois pays du Maghreb. Le président tunisien, Kaïs Saïed, et le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes El-Menfi, ont répondu à l’invitation d’Abdelmadjid Tebboune.

Les participants à la réunion “ont examiné la situation dans la région du Maghreb et ont souligné la nécessité d’unifier et d’intensifier les efforts pour relever les défis économiques et sécuritaires, au service des intérêts des peuples des trois pays”, indique la présidence algérienne en un communiqué de presse.

Il a été décidé, à l’issue des négociations, “de tenir une réunion tripartite maghrébine tous les trois mois, la première en Tunisie après le mois sacré du Ramadhan”, précise la même Source. Pour rappel, le président Tebboune avait annoncé le 12 février l’ouverture de zones franches avec cinq pays africains, dont la Tunisie et la Libye.

La réunion d’Alger, qui vise à relancer le projet maghrébin, a vu l’absence de la Mauritanie, même si le président Mohamed Cheikh Ould El Ghazouani a participé, samedi à Alger, aux côtés de ses homologues tunisien et libyen, aux travaux du 7ème sommet du Forum. des pays exportateurs de gaz.

La rencontre tripartite d’Alger concrétise un vieux rêve du Tunisien Rached Ghannouchi, le leader du parti islamiste Ennahda, détenu depuis plusieurs mois dans son pays. Il plaidait, en février 2021, en faveur d’un Maghreb composé uniquement de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye. “Ce noyau doit être le point de départ pour relancer le rêve de l’Union du Maghreb arabe, qui contribuera à résoudre les problèmes de la Tunisie dans un cadre régional”, a-t-il souligné dans des déclarations à la presse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Derrière l’éducation à l’environnement, le CPIE du Gard lance un appel aux collectivités
NEXT La plateforme « Idy Président 2024 » dissoute – Lequotidien