le village de Sauve pleure Mattéo Cavallaro, décédé à 22 ans à peine

le village de Sauve pleure Mattéo Cavallaro, décédé à 22 ans à peine
Descriptive text here

Le jeune homme, aimé de tous, est décédé le 16 février. Mattéo sera inhumé ce jeudi 29 février à 10 heures, à Sauve. Ses parents remercient du fond du cœur tous ceux qui, à travers des gestes d’affection et des mots de soutien, ont manifesté leur profonde tristesse.

Mattéo avait 22 ans. L’âge où la vie vous tend la main. Mattéo avait choisi de construire le sien autour de ses deux passions : l’automobile et la restauration. Fils unique, riche d’amour maternel, Mattéo a suivi les traces de ses parents, Béatrice et Daniel Cavallaro, propriétaires du Restaurant de la Gare à Sauve. Il voulait continuer à les rendre fiers et heureux.

Mais sa vie prend fin brusquement sur la route entre Nîmes et Sauve. Son départ violent laisse tout un village dans la douleur. Et une famille marquée à jamais. Mattéo était l’ami que tous les jeunes rêvent d’avoir. D’ailleurs, chaque année, en janvier, les parents reçoivent toute sa classe pour son anniversaire.

Comportement juste, discret et élégant

Mattéo était le jeune que tous les patrons étaient heureux d’avoir accueilli en stage. Il était l’écolier, l’étudiant dont le comportement juste, discret et élégant peut être cité en exemple. Matteo a le goût du contact humain.

Au lycée hôtelier Georges-Frèche de Montpellier, Mattéo excelle dans la confection de cocktails. Il devient l’un des rares diplômés de la session 2023. Si la mixologie le fascine, les horaires de travail, incompatibles avec une vie sociale où les amis ont leur place, l’incitent à se tourner vers sa deuxième passion : l’automobile.

Après une année au centre de formation régional Renault de Bouc-Bel-Air où Mattéo a alterné une semaine d’apprentissage et une semaine de stage chez Renault à Nîmes, il a obtenu son diplôme de conseiller commercial automobile en novembre dernier. Mattéo ne mettra pas longtemps à trouver un emploi. Renault Nîmes l’a recontacté.

Le rêve d’une taverne au bord de l’eau

Mais il a un rêve : travailler chez Alpine. Un rêve qui se confirme lorsque Renault lui confie l’animation du stand Alpine au salon de Montpellier.

Mercredi 7 février dernier, Mattéo est revenu heureux à Sauve. Il dit vouloir acheter une taverne au bord de l’eau près de Saint-Bauzille-de-Putois et s’y lancer… mais plus tard. Car là-bas, raconte-t-il à ses parents, il vient de signer son contrat avec Alpine.

Pour Daniel et Béatrice, ils ramènent tous les souvenirs heureux de ces journées passées sur les rallyes de la région avec leur petit, leur ado, leur fils. Dix jours de bonheur absolu avant que la vie de Mattéo ne soit écourtée le 16 février. Mattéo sera inhumé ce jeudi 29 février à 10 heures, à Sauve. Béatrice et Daniel remercient du fond du cœur tous ceux qui, par des gestes d’affection et des mots de soutien, ont manifesté leur profonde tristesse.

Midi libre se joint à leur immense douleur.

Correspondant Midi Libre : 06 75 93 88 32

#Français

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Attention ! En Normandie, le moustique tigre est très présent en Seine-Maritime