Julien Grégoire, professeur de langues au collège Saint-Stanislas, a été poignardé à mort

Julien Grégoire, professeur de langues au collège Saint-Stanislas, a été poignardé à mort
Descriptive text here

Le Collège Saint-Stanislas est en deuil ce week-end. L’un des professeurs de l’école, Julien Grégoire, a en effet été assassiné à son domicile dans la nuit de samedi à dimanche comme le rapportent nos confrères de Sudpresse. Malgré l’arrivée rapide des secours, l’homme a succombé à ses blessures. La police judiciaire ainsi que le parquet de Mons se sont rendus sur place suite au drame.

La victime, Julien Grégoire, était un professeur de 44 ans donnant des cours d’anglais et de néerlandais au collège Saint-Stanislas de Mons. Bien connu dans la région, sa mort était d’origine criminelle. “C’est un homicide», confie le parquet de Mons à nos confrères de Sudpresse. La victime a en effet été poignardée à plusieurs reprises, l’une à la gorge, l’autre au visage.

Une enquête a évidemment été ouverte suite à ce drame. Le parquet de Mons et la PJF ont déjà pu interpeller un jeune de 19 ans, auteur présumé des faits. L’autopsie du corps aura lieu ce dimanche soir et permettra d’éclaircir les circonstances du décès.

David arrive au tribunal de Mons avec une bonne nouvelle… mais il écope de 18 mois de prison

Ce décès fait déjà réagir dans le monde scolaire, notamment le directeur de l’établissement, Ludovic Lejeune, qui affirme «dévasté par cette nouvelle. Julien était un professeur à l’écoute de ses élèves, très impliqué et profondément humain », raconte-t-il à nos confrères. Outre son rôle d’enseignant, Julien Grégoire a également été membre du MR et coordinateur pastoral au collège Saint-Stanislas de Mons. L’école va maintenant devoir se remettre de ce choc. Quant à l’enquête, elle va se poursuivre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’ANEF et l’AFD unissent leurs forces pour mettre en œuvre la stratégie « Forêts du Maroc 2020-2030 »
NEXT « Le quinquennat de la trahison écologique »