des hommes de main du patron Dave « Pic » Turmel se sont filmés en train de battre et de torturer deux proches collaborateurs des Hells Angels

des hommes de main du patron Dave « Pic » Turmel se sont filmés en train de battre et de torturer deux proches collaborateurs des Hells Angels
des hommes de main du patron Dave « Pic » Turmel se sont filmés en train de battre et de torturer deux proches collaborateurs des Hells Angels

Des hommes de main du gang dirigé par le caïd Dave « Pic » Turmel se sont filmés en train de battre et de torturer deux proches collaborateurs des Hells Angels ces derniers jours lors d’une fête. démonstration d’une violence dramatique qui rappelle celle des impitoyables cartels de la drogue mexicains.

Cette vidéo d’une incroyable brutalité, obtenue par notre Bureau d’Enquête et authentifiée par des sources policières, montre notamment un homme lié aux motards se faisant couper l’oreille.

L’enregistrement montre jusqu’où cette bande d’opposants aux Hells semble prête à aller dans le conflit entre trafiquants de drogue qui secoue la grande région de la Capitale-Nationale depuis un an.

Ce conflit a notamment fait un mort et trois blessés à Saint-Malachie et Cap-Saint-Ignace au cours des dernières heures.

“Tu vas travailler pour BFM !”

Sur la vidéo, on voit d’abord un premier individu associé aux motards après avoir été frappé au visage.

Malgré ses deux yeux gonflés et presque complètement fermés, il ne peut ignorer le canon d’un pistolet pointé dans sa direction par un des épouvantails du clan Turmel.

>

>


Photo de courtoisie

“Dis-moi que tu vas travailler pour BFM !”, s’exclame l’un des matamores, abréviation du nom du gang dirigé par Dave Turmel, le Mafia de la famille du sang.

Le blessé acquiesce sans grogner.

Oreille coupée

Ensuite, on peut voir un deuxième homme lié aux Hells, se faire couper l’oreille avec une arme blanche par un autre homme de main de Turmel.

>

>


Photo de courtoisie

Couverte de sang et visiblement souffrante, la deuxième victime délivre alors un message que ses tortionnaires lui ont ordonné de dire devant la caméra, tandis que l’un d’eux brandit le morceau d’oreille coupée près de lui.

Tout cela est « à cause de Mario Auger, Banane Auger», répète d’une voix terrifiée le blessé, en parlant de ce membre influent en règle de la section des Enfers de Québec.

>

>



Photo d’archive / Journal de Québec

Les Hells Angels Mario Auger toucheraient une redevance de 10 % sur les médicaments vendus à Bellechasse.

Selon des documents policiers que nous avons pu consulter, Mario « Banana » Auger ferait partie des Hells Angels qui recevraient une « taxe » des trafiquants autorisés à vendre des stupéfiants dans la région de Bellechasse, où aurait eu lieu l’attaque, soit des redevances correspondant à 10% des médicaments vendus sur ce marché.

C’est cette taxe que les trafiquants indépendants et ceux des gangs de rue, ralliés derrière le jeune patron Turmel, refusent désormais de payer aux Hells depuis un an afin de pouvoir conserver « la totalité des revenus », comme le précise le le directeur du Service de police de Québec, Denis Turcotte, à l’émission je diffusé sur ce sujet vendredi dernier.

Comme les cartels mexicains

Ce sont de telles méthodes d’intimidation immortalisées en vidéo et inspirées des dangereux cartels de drogue mexicains que notre Bureau d’investigation a évoqué dans un rapport publié samedi dernier, où nous dressions le singulier portrait du patron Dave « Pic » Turmel.

Selon nos sources, il ne fait aucun doute que la violente attaque armée et filmée dont ont été victimes les deux sympathisants des Hells ce week-end a été ordonnée par Turmel ou ses lieutenants. .

Le bras de fer entre la bande du jeune patron de 27 ans et la puissante bande de motards criminels qui contrôlent le marché provincial de la drogue est à l’origine d’une vague de crimes violents dans la grande région de Québec.

Cette sombre série a débuté le 7 mars 2023 lorsque des coups de feu ont été tirés à la résidence de Hells Mathieu Pelletier, que les policiers identifient comme l’ancien fournisseur de stupéfiants de Dave Turmel.

D’autres propriétés ou entreprises des Hells ont depuis été la cible de coups de feu et d’incendies criminels au cocktail Molotov, notamment leurs locaux de Frampton, en Beauce, il y a deux mois.

Michel « Doune » Guérin, un ancien espoir des Hells qui avait été chargé de régler le conflit et d’assurer le paiement des taxes aux motards, a été tué par balle près de sa maison dans le secteur de Charlesbourg, le 27 novembre.

Dave Turmel, recherché par la police québécoise depuis plus de six mois pour des crimes liés à la drogue et à la violence, a fui le pays, mais il continue de mener sa rébellion à distance. Selon nos sources, il se cache au Portugal.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Justin Trudeau fait un mauvais calcul
NEXT BIRAHIM SECK APPELLE LES AUTORITÉS À TAXER LE TABAC POUR SAUVER LA JEUNESSE – .