42 nouvelles personnes évacuées par le point de passage de Rafah « à la demande de la France »

42 nouvelles personnes évacuées par le point de passage de Rafah « à la demande de la France »
42 nouvelles personnes évacuées par le point de passage de Rafah « à la demande de la France »

Dans un communiqué, le Quai d’Orsay annonce qu’à « la demande de la France », 42 personnes ont pu être évacuées de la bande de Gaza, via le point de passage de Rafah ce lundi 12 février.

Alors qu’Israël et le Hamas sont entrés dans leur quatrième mois de guerre, Tsahal a désormais décidé de concentrer son offensive sur Rafah. Cette ville du sud de l’enclave où se sont réfugiés des centaines de milliers de civils palestiniens. Une opération terrestre aurait fait plus de 100 morts dans la nuit de dimanche à lundi.

Dans ce contexte, la France a affirmé dans un communiqué que « 42 personnes » ont pu « à sa demande » quitter ce lundi 12 février « la bande de Gaza par le point de passage de Rafah ».

“Ces ressortissants français, résidents français ou collaborateurs de l’Institut français, ainsi que des membres de leurs familles, sont suivis en permanence depuis octobre par le Consulat général de France à Jérusalem”, précise le porte-parole adjoint du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Prise en charge du côté égyptien

Ces 42 personnes ont été « prises en charge côté égyptien par l’ambassade de France et notre Consulat général au Caire, en lien avec les équipes du Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ».

Au total, le Quai d’Orsay compte « plus de deux cents personnes évacuées de Gaza à la demande de la France ».

Face aux bombardements intensifs menés par l’armée israélienne sur la bande de Gaza, Paris “rappelle qu’Israël doit prendre des mesures concrètes pour protéger la vie des populations civiles à Gaza”, et réitère son “appel à la fin des combats”.

Selon le ministère de la Santé du Hamas, 28 340 personnes sont mortes dans l’enclave depuis le début de l’offensive.

Le Programme alimentaire mondial a estimé ce lundi que la population gazaouie vit dans des « conditions proches de la famine ».

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV comment les écureuils s’organisent pour résister à la police
NEXT nouveau départ pour la Seine-Saint-Denis ? – .