Plaisir de lire, plaisir d’élire

Plaisir de lire, plaisir d’élire
Plaisir de lire, plaisir d’élire

1 769 pages ! Six œuvres composaient la sélection 2024 d’Au fil des pages. Après 8 mois, les lecteurs ont choisi leur livre préféré. Et recommandez le roman de Pauline Hillier qui a été distingué jeudi 23 mai, à la bibliothèque de Savenay (Loire-Atlantique).

Au fil des pages, une manifestation annuelle animée par les 11 bibliothèques et médiathèques de la Communauté de Communes Estuaire et Sillon, clôture sa septième édition.

Trois auteurs sur le podium

Cette année, 146 lecteurs, habitués à l’exercice, ont participé au jeu de la lecture et du vote. La sélection des livres cette année a été assez difficile. a reconnu Noëlle Caillon, l’une des quatre bibliothécaires travaillant à la présélection des ouvrages. C’est du moins ce que nous ont dit nos lecteurs. Mais leur classement a finalement relégué les œuvres les plus joyeuses aux dernières places ! elle rit. Le fait que le panel de lecteurs soit majoritairement féminin a pu avoir un impact sur le classement Elle ajoute. En effet, le podium est occupé par trois auteurs, proposant des récits mettant en scène des femmes.

Le classement des œuvres en compétition : Le Contemplé, de Pauline Hillier, a séduit le public et s’est clairement démarqué. L’auteur livre un roman construit autour d’une expérience personnelle. En décrivant, de l’intérieur (!), son incarcération pour avoir manifesté à Tunis en 2013 aux côtés d’autres femmes. Portraits poignants de femmes selon les lecteurs.

Ce livre est le plus court de la sélection. La concision est-elle un atout dans une compétition où le lecteur/électeur doit faire un effort marathon ? Noëlle Caillon balaye cette insinuation en souriant : « Nos lecteurs sont de bons lecteurs qui ont tendance à préférer les formats longs. C’est le béguin qui a parlé. »

La cérémonie de clôture a été enrichie par la présence du collectif Paroles de livres. L’ensemble du groupe est venu proposer une lecture théâtralisée d’extraits des livres en compétition. Accompagnée musicalement, la prestation a été très appréciée, notamment pour la poésie qui s’en dégage et la pertinence des mises en musique qui prolongent le plaisir de la lecture.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Du beau monde au salon Lire de Limoges 2024
NEXT Abel et Nour, le pouvoir de l’amitié • Le Suricate Magazine – .