Nous lisons « Au-delà des nuages ​​» de Jenny Colgan

Nous lisons « Au-delà des nuages ​​» de Jenny Colgan
Nous lisons « Au-delà des nuages ​​» de Jenny Colgan

Anne-Lise « rowenabookine », bookstagrammeuse et contributrice au groupe de lecture 20 Minutes Books, recommande « Au-delà des nuages ​​» de Jenny Colgan, paru le 2 mai 2024 aux Éditions Charleston.

Sa citation préférée :

Mais pour fendre l’air, pour danser dedans, il faut d’abord comprendre qu’il est là, omniprésent. » »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que cette histoire est faite, de manière très poétique, métaphores et liens entre les oiseaux et les avions. On est totalement immergé dans le monde du vol, que ce soit à bord de gros avions, de petits coucous, ou grâce à l’observation des oiseaux sur l’île qui est une réserve ornithologique. J’ai beaucoup aimé les descriptions du ciel, j’ai ressenti le sentiment de liberté, la possibilité de voler au-delà des nuages ​​que ressent Morag.
  • Parce que l’auteur nous rappelle l’importance de la nature. En nous montrant que l’homme n’est rien à côté d’elle. Quand la nature est tourmentée, quand il y a des tempêtes, personne ne peut rien faire, elle gagne toujours. Même quand la marée monte pour enterrer un petit avion sur la plage, c’est la plus forte, il faut s’en accommoder. Grâce à cette île où les oiseaux sont rois, Jenny Colgan nous rappelle aussi qu’il faut protéger la nature, tant la faune que la flore.
  • Parce que dans ce livre, l’un des messages les plus forts, c’est qu’il faut savoir profiter du moment présent, sans se laisser envahir par la vie qui passe à toute vitesse, pas par les notifications et les mails qui nous engloutissent chaque jour. Sur cette petite île, on peut respirer, on peut laisser nos soucis un peu plus loin et profiter de ce que la vie et la nature nous offrent.
  • Parce que ce livre est un dépaysement total. Un décor joliment décrit par l’auteur, j’avais l’impression d’y être. J’ai aussi eu l’impression de faire partie de cette famille où les liens sont très forts, où l’aviation joue un grand rôle et où tout le monde s’entraide.

L’essentiel en 2 minutes

La parcelle. Morag, pilote à Londres sur les grandes compagnies aériennes, doit retourner en Écosse pour aider son grand-père malade à assurer les liaisons vers les petites îles dans le petit avion familial. Mais une tempête la bloquera sur une petite île avec un seul habitant avec qui elle devra vivre ensemble.

Personnages. Morag, un pilote qui a récemment subi un traumatisme après une quasi-collision à bord d’un avion. Gregor, un ornithologue qui passe six mois de l’année seul, sur une petite île, à observer les oiseaux en compagnie de la chèvre Frances et de la poule Barbara.

Lieux. Nord de l’Écosse, sur une petite île, réserve ornithologique.

Le temps. Notre époque.

L’auteur. Jenny Colgan est une romancière britannique et auteur de nombreuses comédies romantiques. Elle est mariée, mère de deux enfants, et partage sa vie entre la France et Londres.

Ce livre a été lu avec. Une sensation de liberté, l’impression de pouvoir respirer, de profiter de ce paysage. J’avais envie de vivre l’instant présent, de sentir le vent tout autour de moi, d’entendre la mer et l’envie de prendre le temps d’observer les oiseaux. Une lecture apaisante, une véritable bouffée d’air frais.

Pour acheter ce livre sur Amazon

Cliquez ici

Vous souhaitez nous recommander un livre que vous avez particulièrement apprécié ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV autisme, chagrin et gratitude
NEXT Thierry Marx pour son Livre rouge