1160$ remis au centre de pédiatrie sociale

1160$ remis au centre de pédiatrie sociale
1160$ remis au centre de pédiatrie sociale

Publié le 3 mai 2024 par Maxim Ouellette-Legault

Avec la vente de leur livre intitulé Henri et l’arc-en-ciel, Marianne Roy-Venne et Carole Ann Pilon ont fait un don de 1 160 $ ​​au Centre de pédiatrie sociale en communauté Antoine-Labelle (CPSC AL ).

Sur la photo, Marianne Roy-Venne et Carol Ann Pilon remettent un chèque de 1 160 $ ​​à Diane Gargantini, directrice du CPSCAL.

Alors que le livre a été lancé en novembre 2022, Henry and the Rainbow a enregistré plus de 700 ventes depuis lors. Depuis, le livre est utilisé dans les classes de la région lors d’activités pédagogiques. Le livre a notamment été présenté lors d’une activité près de Gatineau.

Une partie a été récoltée sur chaque livre vendu pour être reversée au CPSCAL. « Nous voulions redonner à cette organisation qui nous tient à cœur. C’est vraiment un projet qui vient du cœur et les gens l’ont accueilli avec générosité. Plusieurs entreprises de la région ont offert de vendre le livre gratuitement », a partagé Marianne Roy-Venne, accompagnée de son associée Carole Ann Pilon.

C’est le 4 avril dernier que l’auteure du livre, Marianne Roy-Venne, ainsi que l’illustratrice Carole Ann Pilon, Plume et Aquarelle de leurs noms d’artistes, ont remis un chèque de 1 160 $ ​​à l’organisme, en compagnie de Diane Gargantini, directrice générale. du CPSCAL.

Selon les créateurs du livre, Marianne s’est inspirée de sa propre histoire, avec le deuil périnatal de sa fille Mathilde.

Un résumé du livre

Henry attendait depuis longtemps de jouer son rôle de grand frère. Patient et attentif, il s’occupe avec passion de la serre familiale afin de pouvoir proposer des purées maison à son petit frère. Cependant, malgré tous ses efforts et sa débrouillardise, Henry rencontre quelques difficultés. Parviendra-t-il à trouver une solution pour assurer sa récolte ? Une histoire d’espoir et de persévérance qui met en lumière tout l’amour qui solidifie une famille lorsque survient une perte périnatale. Mais aussi une douce histoire d’amour qui vous permettra d’ouvrir la discussion avec vos enfants et vos adultes et qui vous donnera certainement envie de jardiner.

Vues des publications :
15

Voir plus de : Culture

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Deux auteurs à rencontrer à la Librairie Sélect
NEXT Gilles Goiset, un nouvel amour des livres